Logo Torah-Box

Emouna ou Torah : qui est le plus important ?

Rédigé le Mardi 9 Septembre 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pourquoi est-ce la foi qui détermine le degré des individus ? La sainteté de la Torah a moins de poids que la Mitsva de croire en D.ieu ?

La réponse de Rav Yaakov Israel LUGASSY
Rav Yaakov Israel LUGASSY
308 réponses

Chalom,

Sache que la Mitsva de croire en D.ieu n’est pas un précepte comme le Etrog ou le Loulav. David Hamelekh a chanté dans ses Psaumes : « Toutes tes Mitsvot sont (basées sur la) foi. » Les commandements dépendent de la foi de l’individu. En effet, quelle valeur ont les Mitsvot si elles ne sont pas accomplies avec la confiance en Celui qui les a ordonnées !

Les paroles du Ram’hal dans son livre « Da’at Outevouna » sont connues. Il explique le dévoilement ultime de D.ieu à la fin des temps. Le monde a été créé afin que les enfants d’Israël mettent au grand jour la foi en D.ieu et préparent le monde à la vérité de l’unicité de D.ieu. Le but de la Torah et des Mitsvot est que le monde reconnaisse : « qu’il n’y a rien d’autre à part Lui ! »

En ces temps obscurs, celui qui prend conscience et fait sienne cette vérité participe à la réparation du monde !

C’est pourquoi, le niveau de l’homme est fixé en fonction de son degré de foi. Il nous incombe de commencer dès à présent à faire preuve de foi pour l’acquérir pleinement.

Plus un homme recherche et parfait sa foi, plus il prend une part active dans le perfectionnement de cette Mitsva. Son degré sera déterminé en fonction de son investissement pour jouir de la Présence divine.

Rabbi Yé’hezkiel Lévinsteïn‚ dans son livre « Or Yé’hezkiel » explique ce principe :

Nous devons nous renforcer surtout en ces temps, où nous attendons impatiemment la venue du Machia’h. Nous devons savoir ce qu’il exigera de nous. Tout est écrit dans les Hagiographes (Isaïe 11,3-5) : « Animé ainsi de la crainte de D.ieu, il ne jugera point selon ce que ses yeux croiront voir, il ne décidera pas selon ce que ses oreilles auront entendu… La justice sera la ceinture de ses reins et la foi l’écharpe de ses flancs. »

L’accusation portera sur la crainte et la foi, même s’il y a pourtant de nombreux autres préceptes !

Celui qui attend la venue du Machia’h et qui désire se rapprocher de D.ieu, doit s’évertuer à suivre Ses chemins. L’obligation d’avoir confiance en D.ieu et de renforcer sans cesse sa foi va donc de soi.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Da'at Tévounot, Or Yé’hezkiel.
Habayit Hayéhoudi : l'échange ou l'art du partage

Habayit Hayéhoudi : l'échange ou l'art du partage

Ouvrage de référence sur le Chalom Bayit approuvé par le Rav Chlomo Wolbe. Traduit en plusieurs langues, il a permis à des milliers de personnes de connaître le bonheur conjugal.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yaakov Israel LUGASSY