Logo Torah-Box

En quoi ne pas s'interrompre entre les Téfilines de la main et celle de la tête ?

Rédigé le Lundi 25 Janvier 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Quand on dit qu'on n'a pas le droit de s'interrompre entre les Téfilines de la main et celle de la tête, est-ce juste de ne pas parler pendant ce moment-là ?

Merci à vous et Kol Touv.

La réponse de Rav Nethanel GAMRASNI
Rav Nethanel GAMRASNI
581 réponses

Bonjour,

Si un Séfarade parle entre la mise des Téfilines de la main et celle de la tête, cela entraînera qu'il récite une bénédiction qu'il ne récite pas normalement. En effet, il récitera la bénédiction "Al Mitsvat Téfilines" au moment de mettre les Téfilines de la tête, lorsque les Téfilines de la tête sont posés sur la tête mais pas encore stabilisés à leur emplacement fixe.

Si un Ashkénaze parle entre la mise des Téfilines de la main et celle de la tête, cela entraînera qu'il fera précéder la bénédiction de "Al Mitsvat Téfilines" (qu'il récite toujours) par la bénédiction "Léhania'h Téfilines", en manipulant au préalable les Téfilines de la main (voir Halakha Broura volume 2, page 45, chapitre 25, Halakha 9).

Cependant, il faut tout de même éviter toutes sortes d’interruptions entre la mise des Téfilines de la main et celle de la tête, par exemple, il est important de ne pas mettre les Téfilines dans deux lieux différents (celle de la main dans une pièce et celle de la tête dans une autre). Si toutefois vous n’avez pas respecté cette mise en garde, vous ne réciterez pas la bénédiction "Al Mitsvat Téfilines" tant que votre esprit ne s’est pas égaré de la Mitsva que vous accomplissez, qui est de mettre les Téfilines.

Aussi, il ne faut pas créer d’interruption, même sans parler, car le silence est aussi considéré comme une interruption, et, ce, même pour une bonne cause, comme donner la Tsédaka à un nécessiteux.

De même, il ne faudra pas redescendre la manche de sa chemise avant de placer les Téfilines de la tête, il ne faudra pas enlever sa montre après avoir placé les Téfilines de la main et avant de placer celle de la tête, il ne faut pas embrasser les Téfilines de la tête avant de les poser sur sa tête, il ne faut pas faire d’allusion à un ami (sauf à un pauvre à qui il sera permis de faire allusion si l’on souhaite lui donner la Tsédaka, et, donc, lui faire comprendre de patienter le temps de mettre les Téfilines de la tête).

Si toutefois vous n’avez pas respecté l’une de ces mises en garde, vous ne réciterez pas la bénédiction "Al Mitsvat Téfilines" avant de placer ceux de la tête (voir Halakha Broura volume 2, page 46, chapitre 25, Halakha 32).

Kol Touv.
Mékorot / Sources : Halakha Broura.
Lois & Récits de ROCH HACHANA & YOM KIPPOUR

Lois & Récits de ROCH HACHANA & YOM KIPPOUR

Comprendre le sens et appliquer les lois des jours redoutables", du mois d'Eloul à Yom Kippour en passant par Roch Hachana. Pour mériter une bonne année !"

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Nethanel GAMRASNI