Logo Torah-Box

En voie de conversion, dire le Nom de D.ieu dans mes prières ?

Rédigé le Jeudi 1er Février 2024
La question de Richard C.

Chalom,

J’ai entendu dire qu’une personne en conversion au Judaïsme, lors de la prière, ne devait pas prier comme les juifs et devait remplacer le nom "Ado-naï" par "Hachem".

Est-ce vrai ? Si oui, pourquoi ?

Merci d’avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38378 réponses

Bonjour,

Le non-juif n'est pas soumis à l'obligation de ne pas prononcer les Noms d'Hachem en vain, à plus forte raison qu'il lui sera permis de les prononcer dans le cadre de prières.

En effet, il a uniquement 7 Mitsvot à respecter ; celle qui consiste à ne pas prononcer l'un des Noms de d'Hachem en vain, n'en fait pas partie. Toratekha Léisraël, volume 1, page 336, Moznaïm Lamichpat [Rav Zalman Sorotskin], volume 1, réponse 20.

D'après Rav Yehonathan Shteïf, le non-juif est soumis à cette obligation car elle fait partie de l'interdiction consistant à ne pas prononcer des blasphèmes - propos outrageant la gloire de D.ieu [prononcer le Nom de D. en vain s'apparenterait à un blasphème]. Mitsvot Hachem [Mitsvot Bné Noa'h], chapitre 57, passage 1. Mais Rav 'Haïm Kaniewski et Rav Mordékhaï Gross ne partagent pas cet avis.

Tout n'est pas dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Séli'hot

Séli'hot

Livret Séli'hot avec instructions en français. Mise en valeur des passages lus à haute voix par l'assemblée et QR codes renvoyant vers des audios mp3 (rites marocain et tunisien).

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN