c Question au Rav : Enceinte, attendre l'heure de Rabbénou Tam pour le 9 Av ?

Enceinte, attendre l'heure de Rabbénou Tam pour le 9 Av ?

Rédigé le Lundi 12 Juillet 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Je suis enceinte Baroukh Hachem, et depuis deux ans, j'attends l'heure de Rabbénou Tam pour le Chabbath et les jeûnes de Kippour et Ticha' Béav.

Est-ce que je serai obligée de jeûner jusqu'à l'heure de Rabbénou Tam cette année pour Ticha' Béav ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
203 réponses

Bonjour,

Même si vous avez pris sur vous de vous montrer rigoureuse en faisant sortir Chabbath ou Kippour à l’heure de Rabbénou Tam (ce qui est une bonne 'Houmra), cela ne nous engage pas pour autant à attendre la sortie de jeûne selon Rabbénou Tam pour un jeûne d’ordre rabbinique (dont le jeûne de Ticha' Béav).

Aussi, même si vous aviez l’habitude d’attendre l’heure de Rabbénou Tam pour le jeûne de Ticha' Béav, étant donné que cette année vous êtes enceinte, il ne vous sera pas nécessaire d’être Ma'hmira (rigoureuse), et il vous sera donc autorisé de manger à la sortie du jeûne selon les Guéonim (qui correspond généralement à l'heure du calendrier) sans même procéder à une Hatarat Nédarim [voir Rama 568,2 avec le Maguen Avraham 581,12; Dagoul Mervava Yoré Déa 214 (à l’encontre du Chakh 214,2) ; Maté Yéhouda 551,10 qui expliquent que le fait de ne pas continuer une coutume de manière ponctuelle pour des raisons de santé (ou autre) ne nécessite pas de Hatarat Nédarim, si on ne désire pas l’annuler définitivement].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN