Aujourd'hui à Paris
06:15 : Mise des Téfilines
07:19 : Lever du soleil
13:53 : Heure de milieu du jour
20:28 : Coucher du soleil
21:14 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 10 Avril 2020 à 20:17
Sortie du Chabbath à 21:27

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Enceinte, j'ai marché sur des ongles

Rédigé le Mercredi 7 Juin 2017
La question de Hanna B.

Bonjour,

Mon mari s'est coupé les ongles dans la salle de bain et a oublié de les ramasser. Je suis enceinte de neuf mois, et j'ai marché dessus...

Maintenant, je ne sais plus quoi penser, à votre avis ?

Pouvez-vous me dire ce qu'il y aurait à faire ?

Est-ce grave ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19219 réponses

Bonjour,

Vous n’avez rien à craindre.

Pourquoi ?

1. Les ongles ne peuvent entrainer un dommage que s’ils se trouvent, exactement, à l’endroit où ils sont tombés. Mais s’ils ont bougé, ils n’ont plus d’impact. Voir Michna Broura, chapitre 260, passage 6 et Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 68, Halakha 15. D’après certains, c’est uniquement s’ils se trouvent à l’extérieur de la pièce où ils sont tombés.

2. D’après certains, si, après avoir coupé ses ongles, votre mari a coupé quelque chose avec un couteau, les ongles perdent leur effet néfaste.

Voir Cha’aré Techouva sur Choul’han ‘Aroukh, fin du chapitre 251 et Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 68, Halakha 17.

3. D’après certains, si vous vous trouviez dans la salle de bain dans l’intention d’y accomplir une Mitsva, de suite ou plus tard, il est possible que vous n’ayez rien à craindre.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 68, Halakha 18.

4. Certains de nos maîtres affirment que, dans toutes ces situations, un certain danger est encore existant, mais les vrais risques ont disparu.

Il vous est, donc, conseillé de donner 5 euros [ou 20 shekels] à une famille dans le besoin, de lire un ouvrage sur les lois du Chabbath [15 minutes par jour], et vous n’avez plus rien à craindre.

5. D’après certains, de nos jours, les effets des ongles ne sont plus identiques à ceux de l’époque de nos Sages.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, introduction, pages 50-55 et 59-63.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur