c Question au Rav : Epluchures, Mouktsé ?

Epluchures, Mouktsé ?

Rédigé le Dimanche 19 Juillet 2020
La question de Shirel B.

Bonjour Rav,

Si nous faisons une salade Chabbath et qu'il y a des épluchures, est-il permis de les jeter à la poubelle ou ces dernières sont-elles Mouktsé ?

Cordialement.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27713 réponses

Bonjour,

1. Si vous faites allusion aux épluchures « consommables » - concombre, tomate, radis, poivron cru, carottes, etc., elles ne sont pas Mouktsé. Vous pouvez les déplacer après avoir terminé la préparation de vos salades, car : 1. Elles ont tout de même le statut « d’aliment pour animaux » et, en général, dans nos villes, on élève des bêtes consommant ces épluchures, 2. On peut considérer qu'elles sont encore "consommables", et donc, non Mouktsé.

Voir Chalmé Yéhouda, chapitre 7, Halakha 14, passages 34, 52.

2. Même si on considère qu’elles ne sont vraiment pas consommables et qu’elles sont Mouktsé [soit du fait qu’on les considère Mouktsé étant donné qu’il n’est pas habituel de les donner aux animaux, soit du fait que vous résidez dans un entourage où il n’y a pas d’animaux les consommant], il vous est permis de les déplacer vers la poubelle, si, à l’endroit où elles se trouvent, elles vous inspirent de la répugnance - car elles ont le statut de « Graf Chel Ré’i ».

Voir Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 308, passage 119, note 123, Chemirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 12, note 96, Loua’h Hamouktsé, page 184, note 879, Pisské Techouvot, nouvelle édition, chapitre 308, passage 42 et note 354, Chalmé Yéhouda, chapitre 7, Halakha 1-5.

3. Dans la mesure du possible, il est bien d’éplucher vos légumes sur un plateau ou sur une assiette dans lesquels il y aura un ustensile non Mouktsé [couteau, fourchette, etc.]. Ainsi, vous pourrez déplacer vos épluchures vers la poubelle selon tous les avis.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 308, passages 41 et 51.

4. Si, sur les épluchures, il y a encore du légume, il n'y a aucun problème.

Voir Chalmé Yéhouda, chapitre 7, Halakha 12.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN