Logo Torah-Box

Est-ce du Lachone Hara' que de parler des explorateurs ?

Rédigé le Mercredi 17 Juillet 2019
La question de Anonyme

Kvod Harav,

Qui nous dit que l'on ne fait pas de Lachone Hara' (médisance) ou du Motsi Chem Ra' (calomnie) en émettant des critiques négatives sur les Méraglim (explorateurs), les Bné Israël lors de la sortie d'Egypte, ou bien les Chvatim (tribus) lors de l'histoire de Yossef, ou autres histoires du peuple Juif qui pourraientn à première abord, paraître mauvaises ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38960 réponses

Bonjour,

Lorsque l’exposé des détails concernant la conduite d’une personne à pour but de sauver autrui d’une perte irréversible ou d’un mal profond, il est, non seulement, permis d’en faire le récit mais il faut voir cela comme une obligation.

Nous déduisons cette obligation du verset suivant :

« Tu ne te tiendras pas à l’écart face au sang de ton prochain. » Vayikra 19, verset 16.

Si son prochain est en danger, il est obligatoire de lui porter secours.

Il s’agit de la notion de לתועלת - Léto’élet = nécessité absolue.

C’est pourquoi la Torah, elle-même, nous fait part de nombreux récits concernant des personnes ayant gravement fauté afin que l’on prenne conscience de la gravité de leur conduite :

Que ce soit Adam Harichone, ayant transgressé l’ordre divin, le jour même de sa création, Noa’h, les tribus lors de la vente de Yossef, les Bné Israël face à la mer, lors de la faute du veau d’or et dans le désert, Kora’h et ses adeptes, les explorateurs, David et Batchéva’, Yéhouda et Tamar, nos ancêtres, à l’époque de la destruction des deux Beth Hamikdach, etc.

Bien entendu, nous n’avons pas le droit de juger qui que ce soit, mais uniquement étudier les faits à la lumière des enseignements de nos maîtres, dans le Talmud et les Midrashim ainsi que leurs commentaires.

J'ai, par la suite, trouvé cette idée dans l'ouvrage de Rav Chlomo Aviner, Tehor Sefatayim, page 141.

Rabbi Israël Meïr Hacohen traite de ce sujet dans le chapitre 4 et le chapitre 10 de son œuvre monumentale - ‘Hafets ‘Haïm - à propos des renseignements nécessaires pour le choix du conjoint ou pour le choix d’un associé.

Et s’il en est ainsi pour des besoins matériels, combien, à plus fort raison, il en sera de même s’il s’agit d’être épargné de fautes graves risquant de faire sombrer les « ignorants » dans le plus profond des abîmes.

Mais attention !! C'est uniquement, la Torah qui a le droit de choisir ceux sur qui il est permis de "parler" et les récits qu'il est permis de diffuser.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : 'Hafets 'Haïm.
Lois & Récits : LA PRIÈRE (vol. 1)

Lois & Récits : LA PRIÈRE (vol. 1)

Tout savoir précisément du lever au coucher : ablution des mains, bénédictions du matin, Tsitsit, Téfilines, Prière du matin, Kriat Chéma, Amida, horaires des prières,...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN