Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Etre journaliste, permis ?

Rédigé le Jeudi 28 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'aimerais savoir s'il est permis d'être journaliste ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6538 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il est très difficile d'être journaliste sans frôler, voire même transgresser l'interdit de Lachone Hara' (médisance), qui est interdit même envers un non-juif, surtout s'il est fait de manière journalière ou hebdomadaire.

Je ne dis pas que parfois, et même souvent, il faille informer le public de ce qui se dit et de ce qui est fait, etc., mais, et c'est aussi souvent le cas, il y a un Lachone Hara' qui est raconté sans aucune utilité, ce qui est interdit.

Aussi, au fur et à mesure, le journaliste veut à tout prix obtenir "l'article du jour", et, pour cela, il rode pour chercher, non pas les bonnes actions de gens, mais les mauvaises, et cela est contraire au message de la Torah.

De plus, puisque l'information ne concerne qu'une minorité, dans beaucoup de cas, elle devient alors erronée, et le lecteur pense que tout le monde se comporte ainsi...

Personnellement, j'étais à Bné Brak lorsque le confinement fut décrété à cause du Coronavirus, et il fallait voir les journaliste à l'afflut d'un inconscient (minoritaire) qui ne respectait pas les règles... Cela m'a donné un mauvais sentiment.

En conclusion : lisez et étudiez le livre du 'Hafets 'Haïm sur les lois de Lachone Hara' et voyez de vous-même si vous pouvez être journaliste selon la Torah. Pour moi, la réponse est non.

Kol Touv.

NB. Selon leurs dires, les journalistes des journaux religieux ont une autorité rabbinique qui vérifie ce qui sera écrit, du moins, je l'espère.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA