Aujourd'hui à Paris
06:54 : Mise des Téfilines
07:56 : Lever du soleil
13:05 : Heure de milieu du jour
18:13 : Coucher du soleil
18:59 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 21 Février 2020 à 18:02
Sortie du Chabbath à 19:10


Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Être témoin d'un mariage de Mé'halèl Chabbath

Rédigé le Dimanche 16 Juin 2019
La question de Anonyme

Kvod Harav,

Est-il bien d'être témoin d'un mariage religieux dont les mariés ne sont pas Chomèr Chabbath ?

Merci d'avance et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18362 réponses

Bonjour,

Premier cas

Si le 'Hatan et la Kalla vont respecter les lois de la pureté familiale, il est permis d'être témoin, même s'ils ne respectent pas le Chabbath.

Voir Bina Vada'at, chapitre 23, Halakha 6.

Second cas

Si, dans le futur, ils ne respecteront pas les lois de la pureté familiale [en général, la Kalla n'est pas Nidda, le jour de son mariage], même s'ils respectent le Chabbath [et à plus forte raison s'ils ne respectent pas le Chabbath] :

Cela n'est pas interdit. Mais d'après certains décisionnaires, il est préférable de laisser "l'honneur" à une autre personne ou à une personne rémunérée pour cela - le rabbin qui organise la 'Houppa, par exemple.

Voir Tsits Eliezer, volume 19, réponse 39, 'Helkat Yaacov, volume 1, réponse 23, Bina Vada'at, chapitre 23, Halakha 6-7, Lifné 'Iver [Rav Its'hak Eliyahou Hacohen Adler], pages 214-219.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur