Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:22 : Mise des Téfilines
05:52 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:58 : Tombée de la nuit

Paracha Houkat
Vendredi 8 Juillet 2022 à 21:36
Sortie du Chabbath à 22:58

Hiloulot du jour
Rabbi Menahem Mendel Schneerson (Loubavitch)
Afficher le calendrier
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Samedi 2 Juillet 2022

Etudier après une 'Avéra

Rédigé le Mercredi 11 Mai 2016
La question de Eliav A.

Bonjour,

Est-ce qu'après une 'Avéra, qu'elle soit grave ou pas, étudier est apprécié par D.ieu, ou, au contraire, est-ce une preuve de culot de la part du pêcheur ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31031 réponses

Bonjour,

Tant que l'on ne fait pas partie de la catégorie des Récha’im [pluriel de Racha’], il est absolument permis d'étudier la Torah.

De nos jours, malheureusement, de nombreuses personnes agissent comme des Récha’im, mais assez rares sont ceux que l'on peut classer dans cette catégorie.

Explications :

La Torah d’Hachem est parfaite, elle réconforte l'âme. Les préceptes d’Hachem sont droits, ils réjouissent le cœur. Les commandements de l’Éternel sont lumineux, ils éclairent les yeux. Les jugements de l’Éternel sont vérité, ils sont parfaits. Plus désirables que l'or, que beaucoup d'or fin, plus doux que le miel" [Téhilim 19].

Nos Sages enseignent :

C'est par le biais de l'étude de la Torah et, uniquement par l'étude de la Torah, qu'il est possible à un être humain d'affiner son caractère et de faire disparaître la grossièreté et le manque de délicatesse qui l'animent.

Voir : Kiddouchin 30b et Baba Batra 16a, ainsi que dans Pirké Avot, chapitre 6, Michna 1.

C'est Hachem Lui-même qui nous le dévoile.

Nos Sages disent : "La Torah est comparée à une boisson de composition spéciale augmentant considérablement l'espérance de vie."

On pense à un père qui infligerait à son fils une sévère correction, puis soignerait ses plaies avec un produit, en lui disant : "Mon fils, tant que ce produit restera sur tes plaies, tu peux manger ce qu'il te plaît et te baigner sans crainte dans l'eau chaude aussi bien que dans l'eau froide; mais si tu l'enlèves, tes plaies s'ouvriront".

De la même façon, Hachem dit à Ses enfants : "Mes fils, J'ai créé l'inclination au malet J'ai créé la Torah pour la modérerSi vous étudiez la Torah, vous n'y succomberez pas [...], mais si vous n'étudiez pas la Torah, l'inclination au mal vous dominera. Et ce n'est pas tout : le mal emploiera toute son habileté pour vous nuire..."

Il est vrai que :

Le verset dit : "Au méchant, D.ieu dit : Qu'as-tu à proclamer Mes statuts et à porter Mon alliance sur tes lèvres ? Tu détestes pourtant la loi morale et rejettes avec dédain Mes paroles". Téhilim chapitre 50, verset 16.

Pour illustrer cela, le Midrash apporte un exemple.

Un homme s'est rendu chez l'épicier pour acheter du vin.

L'épicier lui demande de présenter son réceptacle afin d'y verser la quantité souhaitée [à l'époque, le vin se vendait en "vrac"].

L'homme lui tend la partie supérieure de son habit...

L'épicier ne réagit pas.

L'homme lui demande, à présent, de l'huile.

L'épicier lui demande à nouveau de présenter un réceptacle.

L'homme lui tend un objet inadéquat.

L'épicier de s'écrier : "Cher "insensé", vous n'avez pas de réceptacle ! Comment désirez-vous acheter du vin et de l'huile ?"

Ainsi dit Hachem aux Récha’im : "Vous n'avez aucunes bonnes actions [vous fautez sans cesse] ! Comment désirez-vous étudier Ma sainte Torah ?".

Voir Avot Dérabbi Nathan, chapitre 32.

Il est sous-entendu deux notions importantes :

1. La Torah a pour unique but d'amener à la Emouna et à l'accomplissement des Mitsvot.

2. La Torah est d'une sainteté infinie. Il faut être méritant pour mériter de l'étudier.

Cependant, étant donné qu’Hachem est Bon et patient, Il attend et espère nous voir étudier afin de revenir à Lui.

Voir :

Talmud Yérouchalmi, ‘Haguiga, chapitre 1, Halakha 7.

Introduction au Midrash Rabba sur Méguilat Ékha.

Méssilat Yécharim, chapitre 5.

Rav Ovadia Yossef dans Yé'havé Da’at, volume 3, question 74.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse. 

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN