c Question au Rav : Faire la 'Amida en raccourci ?!

Faire la 'Amida en raccourci ?!

Rédigé le Mardi 3 Mars 2020
La question de Michel A.

Chalom,

J’ai cru comprendre qu’il y avait une possibilité de prier la 'Amida de façon raccourcie (en cas de force majeure uniquement si j’ai bien compris).

Je ne fais pas référence à evinenou, mais plutôt en disant les trois premières et trois dernières Brakhot et un raccourci de chacune au milieu ("Ata 'Honèn Lédam Da'at. Baroukh Ata Hachem 'Honèn Hada'at", et ainsi de suite).

Pouvez-vous me confirmer et peut-être me préciser ce que je n’ai pas dit ?

Merci d’avance et Hazak pour tout ce que vous faites.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27713 réponses

Bonjour,

1. La Halakha à laquelle vous faites allusion est mentionnée dans le Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 104, Halakha 1.

Il s'agit du cas où la personne est au début de sa 'Amida et elle aperçoit une personne risquant de lui faire du mal.

Dans une telle éventualité, il est permis de dire le début et la fin de chacune des 13 Brakhot du milieu, après avoir récité normalement les trois premières. Ensuite, on récitera les trois dernières.

L'origine de cette opinion est l'avis de "Rav" dans le Talmud Brakhot 29a.

Selon le Pri Mégadim, il est préférable de se déplacer sans parler vers un endroit caché, afin d'éviter d'être aperçu par la personne méchante.

Voir Michna Broura, chapitre 104, passage 4.

2. Selon Rabbi Mena'hem Méiri sur Talmud Brakhot 29a, celui qui a la permission de réciter Havinénou mais ne connait pas ce passage par cœur, il lui est permis de dire le début et la fin de chacune des 13 Brakhot du milieu, après avoir récité normalement les trois premières. Ensuite, il récitera les trois dernières.

Voir, également, 'Hayé Adam, Klal 24, Halakha 31 et Halakha Broura, volume 6, page 92, note 1.

3. L'auteur du Or Zarou'a [Rabbi Its'hak Bar Moché / 1180-1250] affirme qu'il est toujours préférable de réciter la 'Amida comme mentionné dans [votre question et dans] les paragraphes 1 et 2, plutôt que de réciter Havinénou. Voir Or Zarou'a, volume 1, chapitre 90.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN