Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Faire Nétila avant de lire la Méguila

Rédigé le Mardi 19 Mars 2019
La question de Jean Yves A.

Chalom,

Mon fils doit lire la Méguila vendredi à Jérusalem.

J'ai entendu dans un cours qu'il fallait faire Nétilat Yadaïm avant.

Est-ce vrai ?

Merci.

La réponse de Rav Nethanel GAMRASNI
Rav Nethanel GAMRASNI
162 réponses

Bonjour,

Il est écrit dans le traité Méguila 32a : "Tout celui qui tient le parchemin du Séfer Torah (sans un tissu intermédiaire), sera enterré "Aroum" (nu)". Sur ce terme, la Guémara conclut et explique : "Nu de cette Mitsva" - celle qu’il accomplit en tenant le parchemin. Par exemple, s'il tient le parchemin du Séfer Torah pour lire la Paracha, il sera considéré qu’il n’a pas accompli la Mitsva de lire à la Torah.

Le Tossefot (Chabbath 14a) explique qu'il ne s'agit pas seulement du Séfer Torah, mais également des autres livres (par exemples, la Méguila).

Le Choul'han Aroukh (147, 1) tranche la Halakha en disant qu’il est interdit de toucher le parchemin du Séfer Torah à mains nues, sans intermédiaire.

Le Rama dit que ce n’est pas la coutume, mais qu’il est bien d’avoir un comportement strict à ce sujet et de se laver les mains.

Toutefois, il fait la différence entre le Séfer Torah et les autres parchemins. Pour les autres écrits comme la Méguila, il est bien de se laver les mains, car elles touchent partout et sont peut-être devenues impures en touchant des endroits sales (tels que les parties couvertes de notre corps, par exemple), mais si l'on s’est lavé les mains, on pourra toucher le parchemin de la Méguila à mains nues, sans problème, tandis que pour un Séfer Torah, malgré l’ablution des mains, il ne faut pas toucher le parchemin sans intermédiaire (un foulard, par exemple.).

En conclusion, le Halakha Broura 147,2 écrit qu’il est bien d’avoir un comportement strict concernant la Méguila et de se laver les mains avant, mais il est permis de toucher et lire la Méguila sans se laver les mains.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Nethanel GAMRASNI
Projet dédié par un généreux donateur