Aujourd'hui à Paris
07:09 : Mise des Téfilines
08:18 : Lever du soleil
12:38 : Heure de milieu du jour
16:58 : Coucher du soleil
17:48 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 27 Novembre 2020 à 16:40
Sortie du Chabbath à 17:51
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Faire un test d'ovulation Chabbath / Yom Tov

Rédigé le Mardi 24 Octobre 2017
La question de Noemie M.

Bonsoir Rav,

Je voudrais savoir si c'est autorisé de faire un test d'ovulation pendant Yom Tov et Chabbath, car je crains d'ovuler pendant mes Chiva' Nékiim, et je voudrais m'assurer du contraire en faisant ce test acheté en pharmacie ?

Merci d'avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23130 réponses

Bonjour,

1. La réponse qui suit se rapporte uniquement aux tests d’ovulation utilisés pour assister à la conception.

2. Si le test est utilisé à des fins contraceptives et non pour assister à la conception, il faut ajouter des précisions à votre question pour obtenir une réponse adaptée.

3. La réponse qui suit se rapporte uniquement aux tests d’ovulations qui ne font pas appel à une énergie électrique. Sinon, cela est interdit.

4. Apparemment, vous faites allusion au test d’ovulation consistant à vérifier le niveau d’hormone en trempant une bandelette dans les urines [OvaTest, DuoFertility, ClearBlue, etc.].

Ceux qui permettent :

Emounat Itékha, volume 108 [Tamouz 5775], page 78, note 14, Rav Ovadia Yossef permet durant Yom Tov, mais pas durant Chabbath. Voir Ma’yan Omer, volume 2, question 29, Chmirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 13, Halakha 20, Divré Bénayahou, volume 14, question 27, passages 20-24, Béer Moché, volume 8, question 24, passage 16, Véchav Vérafa, volume 3, question 65 [en disant à un non-juif de tremper la bandelette], Roch Hacharbit, pages 301-309.

Ceux qui interdisent :

Emounat Itékha, volume 108 [Tamouz 5775], page 78, note 15-16, Or’hot Chabbath, chapitre 15, Halakha 67, Avné Dérekh, volume 7, question 68, Roch Hacharbit, pages 301-309, Rav Ovadia Yossef permet durant Yom Tov, mais pas durant Chabbath. Voir Ma’yan Omer, volume 2, question 29, Tahara Hérayon Véléda Kahalakha, page 162.

Pratiquement :

Il s’agit d’un test utilisé pour assister à la conception qui ne fait pas appel à une énergie électrique.

Dans la mesure du possible, il est préférable d’agir comme suit :

1. Mettre un objet non Mouktsé dans un réceptacle [d’après certains décisionnaires ce n’est absolument pas nécessaire - Rav Chlomo Zalman Auyerbakh dans ‘Erké Réfoua, volume 1, pages 216-217],

2. Uriner dans le réceptacle contenant l’objet,

3. Garder le réceptacle en main,

4. Poser la bandelette au bas d’une surface oblique qui retiendra les urines versées par la suite,

5. Verser les urines sur la partie supérieure de la surface oblique afin de ne pas les verser directement sur la bandelette [Rav Chlomo Zalman Auerbach dans Or’hot Chabbath, chapitre 15, Halakha 67, note 97 et Roch Hacharbit, page 309].

6. Si cette manière de faire ne convient pas aux recommandations du fabricant, il est possible d’adopter une attitude permissive, s’il s’agit d’une urgence et que vous ne désirez pas prendre en considération l’avis des décisionnaires qui interdisent.

A ce sujet, voir Nafchénou Ba’haïm, chapitre 17, Halakha 21, ‘Erké Réfoua, volume 1, pages 216-217 et Pisské Techouvot [édition 5775], chapitre 320, passage 27.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN