Aujourd'hui à Paris
07:17 : Mise des Téfilines
08:20 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:50 : Coucher du soleil
19:35 : Tombée de la nuit

Paracha Berechit
Vendredi 25 Octobre 2019 à 18:24
Sortie du Chabbath à 19:30

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Femme et Havdala : par le vin ou la prière ?

Rédigé le Lundi 29 Juin 2015
La question de Sabrina C.

Chalom Rav,

Dans le cas où une femme est seule, doit-elle faire la Havdala et aussi boire du vin ou juste se contenter de la phrase "Baroukh Hamavdil Ben Kodech Lé'hol" ?

Merci.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1214 réponses

Chalom Sabrina,

Le Choul'han 'Aroukh (Hilkhot Chabbath 296,8) tranche que les femmes ont l'obligation de faire la Havdala, au même titre que le Kiddouch. Les femmes peuvent donc faire elles-mêmes la Havdala en buvant le Révi'it de vin.

Selon nos frères Ashkénazim (voir le Rama) : les femmes ne doivent pas faire elles-mêmes la Havdala, mais l'écouter d'un homme.

Attention : Il faut bien différencier la Havdala sur le vin de la phrase "Baroukh Hamavdil Ben Kodech Lé'hol" :

1- La Havdala sur le vin est obligatoire : elle permet à la fois de faire des actions profanes (comme allumer la lumière...) et de manger.

2- La phrase "Baroukh Hamavdil Ben Kodech Lé'hol" permet uniquement de faire des actions profanes en attendant de faire la Havdala sur le vin. Mais attention, cette phrase ne peut pas remplacer la Havdala sur le vin et ne permet pas de manger.

Béhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON
Projet dédié par un généreux donateur