Aujourd'hui à Paris
06:30 : Mise des Téfilines
07:32 : Lever du soleil
13:45 : Heure de milieu du jour
19:56 : Coucher du soleil
20:41 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 18 Septembre 2020 à 19:38
Sortie du Chabbath à 20:42
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Fille de 12 ans Tsniout dans une piscine mixte : permis ?

Rédigé le Lundi 17 Août 2015
La question de Joseph B.

Bonjour,

Une fille de 12 ans peut-elle aller dans une piscine mixte avec un maillot de bain Tsniout (pudique) ? Si non, pourquoi ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22134 réponses

Bonjour,

Il est permis à une fille de douze ans ou à une femme de se trouver dans une piscine ou une plage mixte avec un maillot de bain Tsniout, si et seulement si le maillot recouvre toutes les parties du corps qu'il est habituel de recouvrir lorsqu'une femme se trouve dans la rue.

Si ce n'est pas le cas, cela est strictement interdit.

La raison est la suivante : il est strictement interdit à une femme ou à une jeune fille d'attirer l'attention d'un homme en découvrant une partie de son corps habituellement recouverte. Ceci pourrait l'entraîner à y attarder son regard, ce qui est, pour lui, une grave interdiction.

Une femme qui ne prend pas la peine de s'habiller correctement transgresse donc l'interdiction de la Torah suivante : inciter l'autre à fauter.

Même si le maillot répond à tous les critères de la Tsniout, il faut éviter de se rendre dans une piscine ou une plage mixte car :

1. Le fait de se trouver dans une telle atmosphère pourrait donner l'envie de s'habiller pareillement aux autres femmes.

2. Les femmes qui vous verraient entrer dans une telle piscine ne savent pas obligatoirement que vous avez un maillot répondant à tous les critères de Tsniout.

En cas de vrai besoin, il faut contacter un Rav compétent.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN