Logo Torah-Box

Filles & garçons qui dansent séparément sans Mé'hitsa

Rédigé le Mercredi 21 Février 2024
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai entendu dire qu'il ne fallait pas regarder des femmes danser, et que c'est la raison pour laquelle on met une Mé'hitsa (séparation) lors des mariages, Bar Mitsvot, anniversaires, etc.

Dans le cas d'un anniversaire sans Mé'hitsa, si les filles et les garçons dansent relativement à l'écart et que l'on s'efforce de ne pas regarder les filles danser, pourra-t-on danser de notre côté ? Si non, pourquoi ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38667 réponses

Bonjour,

Ce que vous avez entendu est inexact. Ce n'est pas l'unique raison !

Mis à part le fait que la Mé'hitsa doit empêcher de porter son regard vers la partie de la salle où se trouvent les femmes qui dansent, elle a aussi pour but de MARQUER PAR SA PRÉSENCE la limite et le point que les possibilités physiques et intellectuelles ne peuvent dépasser. En d'autres termes, au delà d'un moyen technique, la Mé'hitsa est le SYMBOLE incontournable d'un ensemble de lois, surtout dans de telles situations.

Qu'il soit dit au passage, même si l'on est certain que les regards de tous seront dirigés dans la bonne direction et qu'ils ont été effectivement, dirigés dans la bonne direction, cela reste une chose strictement interdite pour des raisons évidentes qu'il n'est pas nécessaire d'expliciter. Talmud Baba Batra 57b et 'Houlin 44b.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

 

Michpatei HaChalom

Michpatei HaChalom

Le guide-référence des lois entre l'homme et son prochain, pour une société fondée sur la confiance et l'honnêteté mutuelle. 

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN