Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Forcer les enfants à se lever pour la Téfila ?

Rédigé le Lundi 17 Août 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Faut-il forcer les adolescents à se lever tôt le matin pour prier ou les laisser dormir jusqu'avant la fin du Chéma' ?

Faut-il punir les enfants s'ils ne se lèvent pas ?

Merci pour la réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

La réponse à vos deux questions est : non !

Cependant, le soir, vous avez le droit d’user de votre autorité parentale afin qu’ils aillent se coucher à une heure raisonnable.

Pour leur donner l’envie de se lever à la Téfila, il faut leur montrer du doigt l’importance et la splendeur de la Téfila. Il faut leur raconter des histoires [en fonction de leur âge] à ce sujet et prier sans cesse afin qu’ils soient investis de la profonde envie d’être parmi les 10 premiers à la synagogue.

Ceci est valable même s’il s’agit d’adolescents étudiant en Yéchiva.

Entourez vos enfants de soins, soyez à tous leurs petits soins, donnez-leur en abondance, alors [et seulement, alors], ils n’oseront pas vous décevoir.

Voici quelques idées maîtresses que vous pourrez développer grâce à votre imagination brillante et sans limite.

1. Dès la fin de la soirée [la veille], commencez à parler de la Téfila du lendemain matin. Que toute la maisonnée comprenne bien qu’il ne faut pas se coucher à une heure tardive.

2. Calculez votre journée en fonction des Tefilot et, plus particulièrement, en fonction de Cha’harit ! C’est « uniquement » de cette manière que vous inculquerez aux enfants l’importance de la Téfila !

3. Achetez à vos enfants le plus beau des réveils ! Il s’agit d’un objet « sacré », étant donné qu’il permet de nous réveiller de la torpeur nocturne et de se lever à l’heure pour accomplir de nombreuses Mitsvot. Cela influera énormément sur leur envie de se réveiller à l’heure.

4. Si vous pensez qu’un petit café ou un gâteau les encouragera à bien prier, n’hésitez pas !

5. Lorsque vous serez à la synagogue [le jour où ils se lèveront], la maman préparera une belle table avec un petit déjeuner « copieux ».

6. Après la prière, montrez bien que vous êtes satisfait de leurs efforts.

N.B.

Si l'heure limite du Chéma' approche, installez-vous à côté de leur lit et faites le marteau-piqueur, mais avec douceur [jusqu'à quelle limite ? Cela dépend de vos enfants].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN