Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:10 : Mise des Téfilines
08:19 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:58 : Coucher du soleil
17:48 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 2 Décembre 2022 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

Hachem, Créateur du mal ?!

Rédigé le Dimanche 8 Mai 2022
La question de Jean P.

Bonjour monsieur le Rabbin,

Il est écrit qu'Hachem a créé l'arbre de la science du bien et du mal. (Genèse 2,9)

Peut-on en déduire qu'Hachem a créé le mal ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32941 réponses

Bonjour,

Il est difficile d'affirmer qu'Hachem ait créé le mal puisqu'à la fin des versets décrivant la création de chaque jour, il est dit qu'Hachem vit que tout ce qu'Il créa fut bien. Ceci est bien répété au chapitre 1, verset 31 (Béréchit) : "Et D.ieu vit tout ce qu'Il avait fait, et voici, c'était très bien".

Dans Daniel 9, verset 14 ainsi que dans plusieurs autres références, les versets parlent de "mal" provenant du Créateur mais généralement, il s'agit de châtiments perçus par l'être humain comme étant négatifs ; mais, comme l'affirment nos maîtres, réinsérés dans le contexte global de l'existence [chose qui nous échappe, assez souvent], ils sont bons, très bons, même. Voir Le 'Houmach, édition Edmond J. Safra, page 9.

Hachem a créé le monde dans un but bien précis. Donc, tout ce qui en fait partie est, obligatoirement, bon ! Le verset affirme : Tout ce que le Créateur a fait est excellent et en son temps. Kohélet 3, verset 11.

Même le mauvais penchant a été qualifié de "très bien" par le Créateur. Yalkout Chimoni, passage 16 sur Béréchit, passage 643 sur Téhilim, Midrach Rabba, chapitre 3, passage 3 sur Kohélet [Ète Hakol 'Assa Yaffé Bé'ito].

A l'origine, Adam et 'Hava avaient une tendance naturelle à faire le bien. Tout en sachant abstraitement que le péché existe, ils n'éprouvaient aucune attirance vers le mal [si ce n'est que le serpent était là pour pousser à la faute]. En mangeant du fruit de l'arbre, ils ont introduit le mal en eux. Cela a modifié leur nature. Des tendances négatives [interdites] comme l'égoïsme, l'orgueil, l'avarice, etc. sont devenues inhérentes à leur nature [partie intégrante de leur personnalité]. Désormais, l'homme a pour tâche de freiner ce penchant, de tendre vers le bien et s'éloigner du mal / de l'interdit. Voir Le 'Houmach, édition Edmond J. Safra, page 13.

L'arbre de la connaissance du bien et du mal signifie, donc, l'arbre dont le fruit a permis à l'interdit [le mal] de faire partie intégrante de la nature humaine.

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN