Logo Torah-Box

Hachem Mélèkh, Hachem Malakh : pourquoi commencer avec le présent ?

Rédigé le Mercredi 27 Juillet 2022
La question de Anonyme

Bonjour Kvod Harav,

Quand on dit "Hachem Mélèkh Hachem Malakh", on fait précéder le présent sur le passé pour ne pas, comme disent les 'Hakhamim, que l'on pense qu'Il n'a pas toujours régné si on avait suivi l'ordre chronologique.

Dans ce cas, pourquoi ne procède-t-on pas de la même manière quand on dit "Hou Haya Véhou Hové" où l'on suit l'ordre chronologique ?

Merci beaucoup pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39027 réponses

Bonjour,

Excellente question !

Lorsqu'il s'agit de la définition précise du Nom d'Hachem, on commence par le passé pour éviter toute erreur et pour bien indiquer le fait qu'Il a toujours existé. D'ailleurs, c'est l'ordre suivi dans Téhilim 106, verset 48 et Divré Hayamim [Les Chroniques] 1, chapitre 16, verset 36.

Cependant, lorsque nous récitons les louanges du Créateur, nous devons tout d'abord, considérer ce que perçoivent nos sens [le présent]. Sans cela, nous n'en avons aucune approche, si ce n'est notre Emouna. Ensuite, seulement, nous nous tournons vers le passé pour ensuite, rejoindre le futur.

Voir l'excellent commentaire du Méchèkh 'Hokhma sur Bamidbar 23, verset 21.

Dans Kad Hakéma'h, chapitre "Métsiout Hachem Yitbarakh", passage Oulefi Hamidrash, Rabbénou Be'hayé mentionne une autre réponse.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Méchèkh 'Hokhma, Kad Hakéma'h.
Le Kaddich

Le Kaddich

Prenez votre souffle et explorez les profondeurs du Kaddish. Une des prières les plus célèbres et les plus récitées au monde.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN