Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:24 : Mise des Téfilines
07:19 : Lever du soleil
12:23 : Heure de milieu du jour
17:27 : Coucher du soleil
18:07 : Tombée de la nuit

Paracha Bechala'h
Vendredi 3 Février 2023 à 17:15
Sortie du Chabbath à 18:16
Afficher le calendrier

'Hanouka : suis-je acquitté par l'allumage de mon épouse ?

Rédigé le Lundi 22 Novembre 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je serai en déplacement professionnel le deuxième soir de 'Hanouka.

J'avais l'intention d'emporter avec moi une 'Hanoukia et de faire l'allumage dans ma chambre d'hôtel, basé sur le principe que nous devons allumer à l'endroit où l'on dort, mais, étant en déplacement seul, sans mon épouse, il m'a été rapporté que je serai en fait acquitté par l'allumage de mon épouse à notre domicile et que je ne devais pas procéder ainsi, car ce serait considéré comme une Brakha Lévatala (bénédiction en vain).

Que dit la Halakha à ce sujet ?

Merci de votre aide.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
33707 réponses

Bonjour,

En effet, lorsque vous êtes en déplacement, l'allumage de votre épouse, à la maison, vous acquitte de l'obligation vous incombant car selon la Halakha, il suffît d'un seul allumage pour le mari et son épouse.

Ceci est valable que vous soyez Séfarade ou Ashkénaze.

Voir Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 676, halakha 3, Bayit 'Hadach, chapitre 675, Mitsvat Ner Ich Oubéto, édition 5768, chapitre 8, Halakha 13.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN