Aujourd'hui à Paris
07:30 : Mise des Téfilines
08:38 : Lever du soleil
13:00 : Heure de milieu du jour
17:23 : Coucher du soleil
18:13 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 22 Janvier 2021 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Herbes aromatiques hachées surgelées Picard, Cachères ?

Rédigé le Jeudi 3 Décembre 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Sur la liste du Consistoire de Paris, figurent des boîtes d'herbes aromatiques hachées surgelées Picard.

Sachant que l'on ne peut pas vérifier de telles herbes car hachées, peut-on les utiliser ?

Merci d'avance et Kol Touv.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
1069 réponses

Bonjour,

Les herbes aromatiques hachées d'un diamètre inférieur à 2 mm sont autorisées à la consommation. Je dirais même que c'est précisément le fait que ces herbes aromatiques soient hachées qui permet leur consommation. En effet, il est difficile, voire impossible, de vérifier des herbes aromatiques surgelées entières : lorsqu'elles sont congelées, elles sont trop épaisses pour vérifier par transparence l'épaisseur de la feuille, et lorsqu'elles sont décongelées, elles sont trop molles et trop fragiles.

Par contre, lorsqu'elles sont hachées, c'est autorisé.

En effet, il y a un doute s'il y a des bêtes. Et s'il y en a, il y a un doute si elles sont hachées. Or, une bête qui n'est pas entière est annulée dans la quantité.

Ainsi, on peut consommer les herbes aromatiques hachées. Si les herbes aromatiques hachées ont un diamètre supérieur à 2mm, il est permis de les hacher en plus petit. De manière générale, on n'a pas le droit de hacher un aliment pour annuler sciemment les bêtes éventuellement présentes. Mais comme les herbes ont déjà été hachées, mais pas suffisamment, c'est permis dans ce cas-là.

Certains se montrent plus stricts pour les herbes aromatiques de Picard, car les usines dans lesquelles Picard se fournit, travaillent souvent des produits interdits (viandes, crustacés, etc.), mais du point de vue de la Halakha stricte, c'est autorisé.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN