Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Indifférence = orgueil ?

Rédigé le Jeudi 22 Août 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Vu que l'on ne peut pas résoudre les problèmes de toute la terre, est-ce que l'indifférence, banalisation ou fatalité est réellement de la Gaava (orgueil) ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18471 réponses

Bonjour,

1. Il ne serait pas très juste de dire que « résoudre les problèmes de toute la terre » ne soit pas envisageable.

La prière que nous récitons, CHACUN, tous les jours, trois fois par jour, est au pluriel et non au singulier, car nous devons penser à « toute la terre ».

Nous devons avoir la Emouna que cela est possible et qu’il ne s’agit pas d’une mission impossible.

2. Le Kaddich et ‘Alénou Léchabéa’h sont des prières où nous implorons la miséricorde divine afin que le monde soit « réparé »  et qu’Hachem en fasse disparaître le mal. Il en est de même pour de nombreux autres passages des prières de la semaine et des fêtes ainsi que pour de nombreux passages de Téhilim - Téhilim 94, par exemple.

3. Nos Sages, les ‘Hakhamim, affirment que la prière est une « arme » qui peut atteindre les plus grandes hauteurs de ce monde et malheureusement, les gens en ignorent la puissance.

Voir Talmud Brakhot 6b.

L’indifférence et l’insouciance sont, donc, à taxer - car il faut venir en aide à celui qui en a besoin -  mais, dans notre cas, il serait plus judicieux de parler, tout d’abord, d’inconscience [sur la portée des prières] au lieu d'orgueil.

4. Nos Sages, les ‘Hakhamim, disent que la prière est comparée à la fourche qui retourne les céréales après les récoltes.

« De la même manière que cette fourche retourne la céréale dans tous les sens, la prière inverse la volonté de Hachem de la rigueur vers la bonté »

Voir Talmud Soucca 14a et Talmud Yebamot 64a.

5. Rabbi Meïr [Ba'al Haness] avait des voisins très méchants et très mauvais, qui le dérangeaient énormément.

Il priait pour qu’Hachem les fasse disparaître.

Sa femme, Brourya, lui fit remarquer - preuve à l’appui - qu’il ne convient pas d’agir de la sorte - Il faut prier pour que le Yétser Hara’ les quitte.

Il décida, donc, de prier en leur faveur afin qu’ils fassent Techouva et … ils firent Téchouva.

Voir Talmud Brakhot 10a.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur