Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:32 : Mise des Téfilines
06:43 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:06 : Coucher du soleil
21:56 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Interdiction d'être triste, et le 9 Av ?

Rédigé le Jeudi 4 Août 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

On dit que la tristesse provient du Yétser Hara' (mauvais penchant) et que c'est même une 'Avéra (faute).

Ne doit-on pas être triste à Ticha' Béav ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31611 réponses

Bonjour,

Vous avez parfaitement raison. Lorsque la tristesse mène vers la partie la plus basse du plus profond des abîmes, elle est à reléguer au second plan.

Cependant, il y a des moments dans l'année où l'on doit l'accueillir avec bienveillance pour des raisons bien précises. Par exemple, au moment de la récitation des Ta'hanounim, durant les 7 jours de deuil suivant l'enterrement de l'un des sept proches, au moment où l'on assiste au décès d'une personne, lorsque l'on se trouve face au Kotel, lorsqu'un géant de la Torah quitte ce monde, lorsqu'un Séfer Torah tombe par terre, lorsque l'on entend les paroles odieuses des opposants à D.ieu, etc.

Cette tristesse n'est absolument pas un but en soi, elle n'est qu'un moyen d'accéder à un état d'esprit menant vers une conscience de l'importance ou de la gravité de certains de nos comportements.

Vue sous cet angle, la tristesse devient incontournable, voire, une Mitsva, 

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN