Logo Torah-Box

Interdiction de prononcer le nom d'Hachem en vain pour un Goy

Rédigé le Mardi 31 Mai 2022
La question de Haï K.

Bonjour Rav,

Dans une de ses réponses, un Rav a dit que les Goyim ne sont pas concernés par l'interdiction de prononcer le nom d'Hachem en vain.

Cela voudrait-il dire qu'un non-juif pourrait prononcer à longueur de journée un des nom d'Hachem ou des textes de Brakhot sans aucun problème ?

Pourriez-vous m'éclairer sur ce sujet ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38745 réponses

Bonjour,

En effet, le non-juif a uniquement 7 Mitsvot à respecter; il n'est pas soumis à l'obligation de ne pas prononcer l'un des Noms de D.ieu en vain. Toratekha Léisraël, volume 1, page 336, Moznaïm Lamichpat [Rav Zalman Sorotskin], volume 1, réponse 20.

D'après Rav Yehonathan Shteïf, le non-juif est soumis à cette obligation car elle fait partie de l'interdiction consistant à ne pas prononcer des blasphèmes - propos outrageant la gloire de D.ieu [prononcer le Nom de D. en vain s'apparenterait à un blasphème]. Mitsvot Hachem [Mitsvot Bné Noa'h], chapitre 57, passage 1. Rav 'Haïm Kaniewski et Rav Mordékhaï Gross ne partagent pas cet avis.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Melékhet Chlomo - Lois et recommandations pratiques sur la cérémonie du mariage

Melékhet Chlomo - Lois et recommandations pratiques sur la cérémonie du mariage

Condensé de lois et recommandations pratiques sur la cérémonie du mariage.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN