Aujourd'hui à Paris
05:19 : Mise des Téfilines
06:33 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:19 : Coucher du soleil
22:10 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 7 Août 2020 à 21:01
Sortie du Chabbath à 22:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Interruption entre la Brakha et la Consommation d'un aliment

Rédigé le Jeudi 23 Juillet 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai récité une bénédiction sur un aliment et après l'avoir achevée, j'ai salué une personne avant de commencer à consommer l'aliment.

Lorsqu'on s'interrompt ainsi, doit-on réciter à nouveau la bénédiction pour pouvoir consommer l'aliment ?

Merci.

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
1787 réponses

Chalom,

1. Il est interdit de s'interrompre entre la bénédiction et la consommation d'un aliment tant qu'on a pas avalé un peu de l'aliment (ou la boisson) en question.

2. Si on s'est interrompu entre la bénédiction et la consommation d'un aliment, ne serait que par un seul mot, on récitera de nouveau la bénédiction après avoir dit "Baroukh Chèm Kévod Malkhout Lé'olam Va'èd".

3. Si on est s'interrompu par une parole en rapport avec la consommation en question, comme par exemple "amenez-moi du sel pour tremper dans le pain", bien que cela soit une erreur, on continuera à manger sans refaire la bénédiction. (Halikhot Brakhot p.106)

Bon appétit quand même !

Mékorot / Sources : Halikhot Brakhot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU