c Question au Rav : J'ai écrasé un oiseau en roulant !

J'ai écrasé un oiseau en roulant !

Rédigé le Lundi 1er Février 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je conduisais et, sur ma route, il y avait des pigeons. D’habitude, ils s’envolent à l’approche d’une voiture, mais là, ce ne fut pas le cas et, sans le vouloir, j’en ai écrasé un !

Y a-t-il quelque chose à faire dans ce cas-là, parce que ça m’a rendu très mal ?

Je ne pense pas que j’aurais pu avoir la possibilité de piler, car il y avait une voiture derrière moi et je pensais vraiment qu’ils allaient s’envoler.

Les animaux sont également les créatures d’Hachem, et, par manque d’attention, j’en ai tué un !

Merci d’avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6397 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il est vrai qu'il est interdit de tuer un animal inutilement [Séfer Ha'hinoukh Mitsva 186, Séfer Ha'ikarim Maamar 3-15, Or Ha'haïm Hakadoch Parachat A'haré Mot 17-11], mais, dans votre cas, le déplacement en voiture est considéré comme un besoin, et la mort causée par inadvertance à cet oiseau n'est pas une 'Avéra, et vous n'avez pas besoin de chercher à obtenir le pardon [voir Pa'had Its'hak 'Erèkh Tséda].

C'est pour cela que vous êtes exempté de tout pardon, même en ce qui concerne une éventuelle souffrance inutile que vous auriez causé [Ri Migach rapporté dans la Chita Mékoubétsèt Baba Batra 20a et responsa du Maharcham tome 4-140, Choèl Ouméchiv Tanyana tome 3-65, et Tossefot Baba Batra 20a, Rachba, Rabbénou Yona et Ramban, Da'at Torah Yoré Dé'a 28,16 et de nombreux autres Rabbanim] ou tout autre interdit [voir Noda Biyéhouda Yoré Dé'a Tanyana Siman 10 au sujet de Bal Tach'hit, Choèl Ouméchiv tome 1, fin du Siman 28].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA