Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Je fréquente une divorcée, respecter les lois de Nidda ?

Rédigé le Mercredi 30 Août 2017
La question de Michael K.

Bonjour Rav,

Je suis divorcé et je fréquente une femme divorcée également.

Nous ne vivons pas ensemble.

Devons-nous appliquer les règles de la Nidda (pureté familiale) ?

Merci de ne pas me répondre "mariez-vous", je sais pertinemment qu'il faut le faire, mais un remariage demande du temps.

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19172 réponses

Bonjour,

1. Puisque vous avez l’intention de vous marier, il n’est pas interdit de discuter avec la femme en question.

2. Si vous n’avez pas l’intention de vous marier, il est strictement interdit de discuter avec elle, même au téléphone ou par le biais d’une messagerie quelconque.

3. Puisque vous avez l’intention de vous marier avec la femme en question et que cela demande du temps, voici quelques détails à connaître durant la période qui précède les fiançailles et le mariage.

4. Il est strictement interdit de se trouver dans une situation où les lois de Yi’houd ne sont pas respectées.

5. Il n’est pas interdit de se passer une chose de main à main.

6. Il est strictement interdit de se toucher.

7. Il vous est strictement interdit de dormir dans une même maison.

8. Les rapports sont strictement interdits, même si la femme se trempe au Mikvé.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur