Logo Torah-Box

"Je m'arrête, je vais faire du Lachone Hara"

Rédigé le Samedi 3 Décembre 2016
La question de Samuel E.

Bonjour Rav,

J'ai récemment fait Téchouva, et, en ce moment, j'essaie de prendre sur moi de faire attention au Lachone Hara'.

J'ai une question à ce sujet : si, lors d'une discussion, je me rends compte que je m'apprête à dire du Lachone Hara' ou que j'ai déjà commencé, puis je dire « je m'arrête, je vais faire du Lachone Hara' », ou cela est-il du Lachone Hara' en soi ?

Je précise que j'ai déjà mentionné le nom de la personne en question à mon interlocuteur.

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

Cela est interdit car votre interlocuteur va obligatoirement penser du mal de la personne en question.

Voir 'Hafets 'Haïm, Hilkhot Lachone Hara, Klal 9, Halakha 1 et Béèr Mayim 'Haïm, passage 2.

Il est à noter que cela peut dépendre des propos que vous avez tenus auparavant, mais, d'une manière générale, il est strictement interdit de se prononcer ainsi, car, inéluctablement, cela laisse entendre du mal à propos de la personne mentionnée.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : 'Hafets 'Haïm, Béèr Mayim 'Haïm.
Limoud au féminin (Tome 4, Bamidbar)

Limoud au féminin (Tome 4, Bamidbar)

T.4 Bamidbar. Unique en son genre, pour chaque jour de l'année, une étude adaptée au public féminin !

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN