Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:32 : Coucher du soleil
18:21 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Ovadiah Hadayah
Afficher le calendrier

Je n'ai pas bu du Kiddouch, suis-je acquitté des autres boissons ?

Rédigé le Dimanche 20 Août 2017
La question de Nathaniel L.

Chalom Harav,

Doit-on obligatoirement boire du vin du Kiddouch pour pouvoir se rendre quitte des autres boissons, ou est-il possible de seulement écouter la bénédiction du vin sans boire ?

Merci de la réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28880 réponses

Bonjour,

Les détails qui suivent concernent ceux qui écoutent le Kiddouch.

Durant une collation où l'on ne consomme pas de pain

1. Durant une collation où l'on ne consomme pas de pain, il faut réciter la Brakha avant la consommation de chaque boisson.

2. Si, au moment du Kiddouch, récité avant la collation, on a goutté une quantité minimale de 4.5 cl, on ne récitera pas la Brakha sur les autres boissons [si on a pensé boire du vin ou s'il est habituel d'en boire]. Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata, volume 2, chapitre 54, Halakha 26.

3. Si, au moment du Kiddouch, on a goutté une quantité inférieure à 4.5 cl : dans un tel cas, il y a un doute. Il faudra réciter la Brakha Chéhakol sur un aliment solide et acquitter toutes les boissons. Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata, volume 2, chapitre 54, Halakha 26.

4. D'après certains décisionnaires, même si la quantité de vin consommée est inférieure à 4.5 cl, il est possible de consommer toutes les autres boissons sans réciter la Brakha Chéhakol. Voir Or Létsion, volume 2, chapitre 20, Halakha 9, Yé'havé Da'at, volume 5, question 20, Vézot Habrakha, page 100, note 7. Cependant, dans la mesure du possible, il est préférable d'agir comme mentionné à la fin du paragraphe précédent.

5. Si l'on a bu une quantité supérieure à 8.6 cl, la Brakha finale du vin acquittera le consommateur de la Brakha finale après toutes les autres boissons. Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata, volume 2, chapitre 54, Halakha 26.

Durant un repas de pain

1. Durant un repas de pain, toutes les boissons ne nécessitent pas de Brakha au préalable, excepté le vin.

2. Si, au moment du Kiddouch récité avant le repas, on a goutté, ne serait-ce qu'une seule goutte, on ne récite pas la Brakha sur le vin durant le repas [si on a pensé boire du vin ou s'il est habituel d'en boire]. Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata, volume 2, chapitre 48, Halakha 18.

3. Si, au moment du Kiddouch récité avant le repas, on n'a pas goutté de vin, on récitera la Brakha Boré Péri Haguéfène durant le repas.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN