Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:20 : Mise des Téfilines
07:14 : Lever du soleil
12:24 : Heure de milieu du jour
17:34 : Coucher du soleil
18:14 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 10 Février 2023 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:24
Afficher le calendrier

Je suis marié à une Cohen

Rédigé le Vendredi 6 Novembre 2015
La question de Patrick V.

Bonjour Rav,

Étant Israël, je suis marié à une fille Cohen.

Suis-je astreint à des obligations particulières ?

Conserve-t-elle son statut de "Bat Cohen" ?

Qu'en est-il pour nos enfants ?

Merci Rav.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1574 réponses

Chalom,

Au niveau de la filiation, le fait d'être Cohen ne se transmet que par le père ("Béné Aharon" : les fils d'Aharon). Par conséquent, vos enfants ne sont pas Cohen et n'ont pas d'obligation spécifique.

Néanmoins, le Talmud (Pessa'him 49a) enseigne qu'il est dangereux de se marier à une fille de Cohen ! Pourtant, Rabbi Yo'hanan enseigne que celui qui souhaite la bénédiction doit se marier à une fille de Cohen. Le Talmud répond que cela dépend du mari : si c'est un sage, le fait de se marier avec une fille de Cohen lui amènera la Brakha. Dans le cas contraire, le mariage se finira mal, car c'est un mépris pour Aharon Hacohen que ses filles se marient à des ignorants !!!

C'est ainsi qu'a tranché le Choul'han 'Aroukh (Even Haezer 2,8) : un ignorant ne doit pas épouser une fille de Cohen. S'il le fait, le mariage se terminera mal... (se référer au texte). Mais s'il est sage, ce sera une grande bénédiction pour le couple.

Notre maître le Rav Ovadia Yossef (Halikhot 'Olam 7 p.239) explique qu'il y a trois catégories de mari :

1- Celui qui n'étudie pas du tout la Torah : il ne doit pas épouser la fille d'un Cohen.

2- Le sage qui se consacre à l'étude de la Torah : il méritera une grande bénédiction en se mariant  à une fille de Cohen.

3- Le juif respectant la Torah et qui étudie au moins une heure par jour : il peut se marier avec la fille d'un Cohen. Plus il étudiera la Torah, et plus il méritera une grande bénédiction.

Conclusion : étudiez bien la Torah tous les jours de votre vie : au moins une heure par jour, et vous vivrez des merveilles...

Béhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON