Aujourd'hui à Paris
07:22 : Mise des Téfilines
08:28 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:39 : Coucher du soleil
18:27 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 31 Janvier 2020 à 17:27
Sortie du Chabbath à 18:38

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Je vais être professeur, besoin de conseils !

Rédigé le Dimanche 22 Décembre 2019
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Je me lance dans l'enseignement de Kodech pour des classes de CM2 et 6ème.

Je me dois donc de leur apprendre les points essentielles de la Paracha, des idées Hachkafatique qui ressortent de la Paracha, etc.

Je voulais savoir s'il existe un site transmettant justement des cours prêts afin de m'y appuyer pour mes cours ?

Et bien entendu, si vous avez des conseils pour que mes cours portent leurs fruits et des conseils généraux pour un enseignant.

Merci et bonne continuation.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18094 réponses

Bonjour,

Vous posez une question qui est vraiment d’actualité - je dirai, même, existentielle.

Malheureusement, de nos jours, l’enseignement n’est pas toujours ce qu’il devrait être.

Il y a trop de fruits quittant leur branche avant terme, pour se détériorer, loin de l’arbre de vie qu’est la Torah.

Cela fait vraiment beaucoup de peine et nous devons prier Hachem pour qu’Il ait pitié de Ses enfants.

Dans les Birkot Hatorah du matin nous disons qu’Hachem est Celui Qui enseigne la Torah à Son peuple Israël - Hamélamèd Torah Lé’amo Israël.

Pourquoi ?

Car pour mériter de bénéficier des bienfaits d’un enseignement pur et parfait, nous avons besoin d’Hachem dans chaque classe, dans chaque Yéchiva et dans chaque séminaire.

Comment inviter Hachem dans sa classe ?

Il faut enseigner la Yirat Chamayim [crainte du Ciel] et rien d’autre.

Je m’explique :

A travers toutes les matières enseignées, que ce soit le ‘Houmach, les Halakhot, les Néviim [Prophètes], l’histoire juive, etc., l’enseignant doit toujours mettre en relief la beauté de la Torah et attirer l’attention des élèves sur la profondeur des versets et sur la grandeur des acteurs du ‘Houmach et du Navi.

Il ne faut pas hésiter à raconter de nombreuses histoires à leur sujet.

Lorsque les Parachiot traitent des différentes Mitsvot, il faudra, certes, étudier le sens simple des versets, mais il faudra mettre en relief la beauté de chaque Mitsva et s’y attarder en racontant quelques histoires attrayantes.

"Le Midrash raconte" est une excellente série.

Le ‘Houmach ou les Néviim ne sont pas des « matières », ce sont des mots à travers lesquels Hachem s’est voilé, afin que l’on puisse Le dévoiler et Le connaître.

Le ciel ne tombera pas sur nos têtes si l’on n’étudie pas tous les « Rachi ». L’essentiel étant que l’étude soit agréable au palais des élèves.

L’enseignant doit tout faire pour que ce soit le résultat obtenu.

Mais attention !

Avant tout, il faut installer en classe, une discipline militaire et inflexible.

Bien entendu, une main de fer, mais dans un gant de velours.

Il faut être prêt à perdre des heures de cours afin de l’installer et vous vous épargnerez des situations indésirables.

Pour d’autres conseils personnalisés, je vous invite à me contacter par le biais du service téléphonique - Question au Rav - de Torah-Box, tous les jours, de 09h30 [heure française] à 00h30.

Depuis la France, au 01.80.20.50.00. Depuis Israël, au 02.374.15.15.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur