Jouer au Rubik's cube Chabbath

Rédigé le Mercredi 27 Février 2019
La question de Yohaï H.

Chalom,

Je suis Séfarade et je voudrais savoir si Chabbath j'ai le droit de faire un Rubik's cube ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28255 réponses

Bonjour,

Durant Chabbath, il est permis de jouer au Rubik’s Cube - que ce soit pour les Séfarades ou les Ashkénazes.

Depuis plus de 40 ans, ce jeu a fait l’objet de très nombreuses études et a fait couler beaucoup d’encre.

Ernő Rubik, le créateur-inventeur de ce petit cube en couleur, a causé de nombreux « problèmes » aux décisionnaires, à travers le monde.

A voir ce qui a été écrit à ce sujet, on se demanderait s’il sera récompensé pour toute l’étude de la Torah que son petit « casse-tête » a généré.

Les sujets traités sont : Mouktsé, Borère [trier], Boné [construire] et Tsové'a [colorier, teindre].

Voir Moria, numéro 10-12 [406-408], année 34, pages 347-352, l’avis absolument permissif, de Rav Elyachiv est rapporté à la page 352 [dans Chvout Its’hak, volume 14, page 299 et Achré Haïch, volume 2, page 231 est rapporté, exactement, l’inverse au nom de Rav Elyachiv - Machia’h nous dira qui a raison], Choul'han Chlomo [Rav Chlomo Zalman Auerbach], volume 3, page 314, note 28, Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition 5775], chapitre 16, Halakha 25, Gam Ani Odékha [Rav Moché Chmouel Dayan], volume 2, pages 83-99, Pisské Techouvot [nouvelle édition 5775], chapitre 340, passage 19, note 179, Kovets Kol Méhékhal [Kollel Kol Méhékhal - Yérouchalayim]-Chabbath, pages 76-80, Chabbath Kahalakha [Rav Avichalom Monaytser], page 171, ‘Hout Chani - Chabbath [édition 5772], page 251, ‘Am Mékadeché Chevii [Rav Yaïr Yissakhar Yanaï], page 117, Halakha 26, Kehilot Ya'acov [Beth Din du Rav Ya'acov Meïr Stern], mois de Sivan, année 5774 [au nom de Rav Elyachiv], Otsar Hamis'hakim Béchabbath [Anonyme], page 148.

Dans cette réponse, n’est pas rapporté l’avis de certains décisionnaires Séfarades selon lesquels la plupart des jouets sont interdits pour les enfants âgés de plus de 13 ans et pour les plus petits, à partir de 7-8 ans s’ils acceptent ce qui leur est dit.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN