Aujourd'hui à Paris
04:30 : Mise des Téfilines
05:58 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:53 : Coucher du soleil
22:53 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

La gelée royale, Cachère ?

Rédigé le Mercredi 28 Mai 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-il permis de consommer de la gelée royale ?

Toda !

La réponse de Rav Freddy ELBAZE
Rav Freddy ELBAZE
1439 réponses

Chalom,

Le principe est : "Kol Hayotsé Mine Hatamé, Tamé" "Tout ce qui sort de l'impur, est impur", donc interdit. C'est pourquoi le lait d'un animal impur - celui de l'ânesse - est interdit, car toute production de cet animal est interdite au même titre que lui-même.

Dans le Traité Békhorot (7b), nos Sages se sont interrogés quant à l'autorisation de consommer du miel, car, à priori, celui-ci sortant de l'abeille qui est impure, devrait être lui aussi impur et donc interdit.

La réponse a été que le miel est produit certes à partir du pollen, ingurgité par l'abeille, mais ressort en "produit fini", sans avoir reçu une sécrétion quelconque de l'abeille, comme l'expression de Rabbénou Guerchom : "De la même façon que le miel est rentré dans l'abeille, ainsi en est-il sorti".

A partir de là, la question s'est posée pour la "gelée royale" qui est produite par la reine, et qui sert à nourrir toutes les autres abeilles (non femelles, il n'y a que la reine qui est femelle et qui pond). Cette gelée royale est très bénéfique pour l'organisme humain, et permet même de retrouver une force de "vingt ans".

Voici qu'il y a environ 50 ans, le Gaon Rav Issar Yéhouda Ounterman, Grand-Rabbin d'Israël de l'époque, s'était penché sur ce problème et avait questionné des chercheurs sur l'origine et la production de ce miel.

La réponse des scientifiques fut : "Le miel ordinaire, qui est permis à la consommation provient du pollen absorbé par l'abeille, mais une légère sécrétion de l'insecte est en même temps produite"; pourtant, la Torah nous a autorisé sa consommation.

Pour la gelée royale qui est produite par la "reine", elle est aussi due à une sécrétion des glandes hypopharyngiennes et glandes mandibulaires. A partir de ce raisonnement, le miel ordinaire contenant une sécrétion de l'abeille et se trouvant permis à la consommation, la gelée royale, qui elle aussi est produite à partir de sécrétion, devrait être permise. Mais le Rav Ounterman n'a pas voulu prendre ces données en considération, puis il est resté sur son doute. (Malgré tout, il autorisa ce produit pour d'autres raisons.)

Toutefois, Maran Rav Ovadia Yossef a écrit que la gelée royale était autorisée car elle est très acide de par sa nature, et par conséquent non consommable à l'état brut, il faut la mélanger avec beaucoup de sucre ou de miel ordinaire, pour la rendre comestible. (Le principe est que ce qui n'est pas "Raouy Laakhila" "non comestible", perd son statut d'aliment, et cela revient à manger un morceau de bois.)

Ainsi a tranché le Richon Letsion, Rav Chlomo Amar, disant que la gelée royale était autorisée.

[Voir le Tsits Eliezer du Rav Valdenberg (vol.11, chap. 59), qui autorise également la gelée royale. Voir également dans le volume 12, chap. 54 : correspondance avec le Gaon Rav Chlomo Zalman Auerbach qui au début autorisait cette gelée, puis a fini par l'interdire. Voir également Min"hat Chlomo du Rav Auerbach où il l'interdit clairement.]

(basé sur un écrit du Rav Yaakov Sasson, petit-fils du Rav Ovadia Yossef z'l)

 Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Freddy ELBAZE