Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:29 : Mise des Téfilines
06:40 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:09 : Coucher du soleil
22:00 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

La louche est-elle un Kéli Chéni ?

Rédigé le Lundi 7 Septembre 2015
La question de Avi B.

Chalom Rav,

Dans le cas où nous prélevons de l'eau d'une marmite étant sur la Plata à l'aide d'une louche, la louche est-elle considéré comme Kéli Chéni ?

Cela nous permettrait-il de ne pas passer par deux verres ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5945 réponses

Chalom Ouvrakha,

C'est une excellente question que vous posez !

En effet, d'après l'avis du Taz (Ora'h 'Haïm 318, 19), la louche a un statut de Kéli Richon. Cependant, son avis n'est pas unanime.

C'est pourquoi, le Rav Ovadia Yossef (Halikhot 'Olam tome, 4 page 53) tranche que, même si nous craignons l'avis du Taz en interdisant de mettre un aliment susceptible d'être cuit directement dans la louche, on aura cependant le droit de verser directement de la louche sur un aliment susceptible d'être cuit.

En résumé, la louche sera considérée comme un Kéli Richon en ce qui concerne l'interdiction d'y introduire un aliment susceptible d'être cuit, mais elle sera considérée comme un Kéli Chéni en ce qui concerne la permission de verser son contenu directement sur un aliment susceptible d'être cuit.

Chana Tova !

Mékorot / Sources : Taz, Halikhot 'Olam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB