Logo Torah-Box

La raison de la Mitsva de Hachavat Avéda

Rédigé le Mardi 2 Janvier 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

Comment et pourquoi doit-on rendre un objet perdu à son propriétaire ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39100 réponses

Bonjour,

1. La Mitsva consistant à restituer un objet perdu à son propriétaire est mentionnée dans la Torah, à deux reprises : Chémot, chapitre 23, verset 4 et Dévarim, chapitre 22, verset 1.

2. Il est strictement interdit d'ignorer l'objet perdu, c'est une faute très grave.

3. Nous avons l'obligation de nous soucier des biens de l'autre. Nous devons lui éviter de perdre quoi que ce soit, lui appartenant.

4. La Torah nous demande d'aimer son prochain comme soi-même. Vayikra, chapitre 19, verset 18. Donc, ce qui est haïssable pour nous, il est interdit de le faire aux autres. Talmud Chabbath 31a.

5. Cette obligation s'applique, par extension, à toutes les situations où l'on peut intervenir, physiquement ou verbalement, pour lui éviter une perte. Le 'Houmach, édition Edmond J. Safra, page 1111.

6. On ne récite pas de Brakha avant l'accomplissement de cette Mitsva, car il s'agit d'un acte parfaitement logique, et, même si la Torah ne l'avait pas mentionnée, nous l'aurions devinée. Voir Témim Dé'im, chapitre 179 et Elé Hamitsvot, volume 2, page 336.

7. Les détails concernant cette Mitsva sont assez nombreux. Si vous avez une question bien précise, nous nous ferons un plaisir d'y répondre, Bé'ézrat Hachem. 

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Témim Dé'im, Élé Hamitsvot.
Lois & Récits : LA PRIÈRE (vol. 1)

Lois & Récits : LA PRIÈRE (vol. 1)

Tout savoir précisément du lever au coucher : ablution des mains, bénédictions du matin, Tsitsit, Téfilines, Prière du matin, Kriat Chéma, Amida, horaires des prières,...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN