Aujourd'hui à Paris
07:27 : Mise des Téfilines
08:34 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:29 : Coucher du soleil
18:19 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rabbi Chneur Zalman De Lyadi (Baal Hatanya)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

La raison des tours des Téfilines

Rédigé le Lundi 6 Février 2017
La question de Guy O.

Chalom Rav,

Pourquoi faut-il faire sept tours de bras et deux tours de doigt avec les Téfilines ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18003 réponses

Bonjour,

1. Il est habituel d'enrouler sept fois la lanière des Téfilines autour de l'avant-bras et trois fois autour du doigt [le majeur].

Ceci est mentionné dans le Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 27, Halakha 8 et chapitre 25, Halakha 11.

2. La raison mentionnée dans les écrits de certains de nos maîtres est la suivante :

La Torah nous demande d'attacher les Téfilines sur le bras.

Afin d'accomplir cette Mitsva de la meilleure manière, on enroule la lanière autour du bras, de l'avant-bras et de la main pour que le boitier soit bien attaché et qu'il ne bouge pas.

Voir Michna Broura chapitre 25, passage 38.

3. Pourquoi sept fois autour de l'avant-bras ?

Car cela fait allusion aux sept branches des deux Chine se trouvant sur chacun des côtés des Téfilines de la Tête et aux sept branches de la Ménorah qui était une source de bénédictions extraordinaire.

Le chiffre sept fait allusion à des notions d'importance majeure sur lesquelles repose l'existence de ce monde.

Voir Téfila Lémoché, chapitre 12, Halakha 38 et note 72.

Selon l'auteur du 'Aroukh Hachoul'han, les sept tours de lanière font allusion aux sept mots du verset Potéa'h Ète Yadékha Oumassbi'a Lékhol 'Haï Ratsone. Téhilim 145, verset 16. Verset renfermant l'essentiel des bénédictions que nous attendons du Créateur. En mettant les Téfilines correctement et en s'imprégnant des messages qu'ils renferment, nous pouvons mériter ces bénédictions.

D'après certains, cela fait allusion aux sept bénédictions récitées avant et après le Chéma' du matin [3] et du soir [4].

Ces bénédictions "entourent" les passages du Chéma' et font partie intégrante des idées qui y sont mentionnées.

Voir Téfila Lémoché, chapitre 12, note 75.

4. Pourquoi trois fois autour du doigt ?

Les trois tours sur le doigt font allusion aux trois termes Kadoch, Kadoch, Kadoch, par lesquels nous déclarons la puissance et la transcendance du Créateur.

Grâce aux Téfilines, nous nous attachons à Lui, et c'est pourquoi nous le marquons sur notre doigt comme le fait le fiancé [sur le doigt de sa future femme] sous la 'Houppa [dais nuptial].

Voir Téfila Lémoché, chapitre 12, Halakha 39 et note 75.

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur