Logo Torah-Box

Lachone Hara' public, démentir en public ?

Rédigé le Dimanche 22 Août 2021
La question de Benjamin G.

Chalom,

Quand le Lachone Hara' (médisance) est public, ne doit-on pas démentir l'information et en public ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Gad ALLOUCHE
Rav Gad ALLOUCHE
161 réponses

Chalom,

En effet, de la médisance dite en public est automatiquement plus grave :

1. Car plusieurs personnes ont transgressé l’interdit d’écouter du Lachone Hara' à cause de celui qui l’a dit.

2. Car cela parait plus véridique puisqu’on a osé le dire en public. Par conséquent, les gens ont plus tendance à le croire.

Il faut donc le démentir à chacun qui l’a cru, afin de réparer cette faute. Cependant, si la victime de ce Lachone Hara' n’était pas au courant de ce qu’on a dit et, à cause de ce qu’on le dit en public, il risque de le savoir et de se vexer, on devra le démentir dans la plus grande discrétion, en allant voir chaque personne qui a entendu ce Lachone Hara' ('Hafets 'Haïm, Dirchou, p. 617, note 19).

Enfin, pour faire Téchouva, il faut :

1. Dire le Vidouy (s’amender devant Hachem),

2. Regretter ce qu’on a fait,

3. Décider de ne plus recommencer.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : 'Hafets 'Haïm.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gad ALLOUCHE