Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Le corps et l'âme après la mort

Rédigé le Jeudi 12 Novembre 2015
La question de Diane R.

Bonjour Rav,

J'ai perdu mon papa il y a 10 mois, et je vais partir me recueillir sur sa tombe au mont des oliviers.

Que signifie cette visite au cimetière puisque l'âme a quitté le réceptacle, et que signifie ce corps sans âme ? Est-il encore Kadoch ?

Quand je pense à mon père, je m'adresse à son âme.

Pourquoi le Rabbi de Loubavitch se rendait sur la tombe de son beau-père et déposait des lettres ? Le corps a-t-il une puissance de Brakhot ?

Merci de prendre le temps de m'expliquer.

Bien à vous.

La réponse de Rav Daniel ZEKRI
Rav Daniel ZEKRI
1567 réponses

Chalom,

Durant la première année du décès, les trois parties de l'âme (Néfech, Roua'h, et Néchama) font des allers-retours entre le ciel et la terre. A l'issue des 12 mois, les trois parties de l'âme rejoignent l'endroit du repos éternel près du Trône céleste. Ensuite, la Néchama revient le jour du décès chaque année.

Mais une partie du Néfech demeure, selon le Zohar Hakadoch, au-dessus de la tombe tous les jours de l'année, d'où l'habitude de pèleriner nos défunts et d'y lire des Téfilot ou des Téhilim.

En ce qui concerne le saint Rabbi de Loubavitch, la dimension mystique de ses fréquentes visites auprès de son beau-père, le saint Rabbi Rayats, lui permettait d'établir une communication avec l'âme du Rayats et d'obtenir des réponses et des bénédictions.

Brakha Véhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Daniel ZEKRI