Aujourd'hui à Paris
05:19 : Mise des Téfilines
06:33 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:19 : Coucher du soleil
22:10 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 7 Août 2020 à 21:01
Sortie du Chabbath à 22:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Le papa doit couper la 1ère mèche de son fils ?

Rédigé le Vendredi 26 Juin 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je dois faire la coupe de cheveux de mon fils Bé'ézrat Hachem dans quelques jours.

Nous sommes Séfarades.

On m’a dit qu’il était bien que ce soit le papa qui coupe la première mèche, est-ce le cas ? Si oui, quelle mèche exactement ? Que doit-il dire pendant cet acte ?

Quelles sont les choses à savoir pour cette cérémonie ?

Merci beaucoup pour vos réponses Rav et Kol Touv.

La réponse de Rav Michael ABEHSERA
Rav Michael ABEHSERA
9 réponses

Bonjour,

Le Rav Mordékhaï Gross a écrit un ouvrage à ce sujet, et c'est sur son livre que je me base pour vous donner ces quelques Halakhot.

L'habitude de couper les cheveux est enseignée par le Ari zal. Cette habitude a pour but de faire prendre "conscience" à l'enfant de l'importance de la Mitsva de ne pas se raser les Péot (coins de la tête où nous n'avons pas le droit de raser les cheveux).

De ce fait, certains décisionnaires pensent que, puisque cette Mitsva de 'Hinoukh (éducation) incombe au père, c'est à lui de commencer la coupe. Toutefois, l'habitude est de laisser commencer la coupe des cheveux par un érudit en Torah qui donnera ensuite ses bénédictions à l'enfant et au père. Ensuite, le père coupe une mèche, puis la mère, puis les grands-parents, et ensuite les proches.

Il est préférable pour cette première coupe de ne pas faire couper les cheveux par un non-juif.

Il n'y a pas de préférence par rapport à la mèche, il faut juste ne pas commencer par les Péot. (Vous trouverez ce dont vous avez besoin à ce sujet sur ce lien https://www.torah-box.com/etudes-ethique-juive/pensee-juive/peotes-une-mitsva-facile-a-observer_2180.html). Certains ont la coutume de commencer par l'avant de la tête où l'enfant portera les Téfilines à partir de sa Bar Mitsva.

Il est bon de faire cette première coupe le jour exact de l'anniversaire de trois ans, en tout cas, on évitera de le faire avant.

On habillera l'enfant d'un Talith Katan et d'une Kippa. Le but de cette cérémonie est de lui faire prendre conscience que l'on commence son éducation religieuse.

Pour plus de détails, voir : https://www.torah-box.com/famille/hinoukh-education-enfants/halake-la-coutume-de-lag-baomer-a-meron_308.html

Concernant la prière, il y en a plusieurs qui sont imprimées, l'essentiel de cette prière est que l'enfant soit toujours en bonne santé et dans le chemin de la Torah, qu'Hachem aide ses parents à le guider dans le bon chemin et lui donner une bonne éducation, qu'il puisse se développer en Torah et en crainte du ciel afin qu'il devienne lui-même érudit en Torah.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Michael ABEHSERA