Aujourd'hui à Paris
05:20 : Mise des Téfilines
06:34 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:17 : Coucher du soleil
22:09 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Les 365 tendons du corps en rapport avec la médecine chinoise ?

Rédigé le Vendredi 5 Octobre 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

Je m'intéresse énormément aux sciences médicales et anatomiques et j'aimerais étudier ce sujet d'après le Talmud et la Torah, notamment, pour m'encourager à étudier chaque jour.

J'ai entendu dire que les 248 organes correspondent aux os de notre squelette et que les 365 tendons correspondent aux méridiens de la médecine chinoise.

Est-ce vrai ?

Existe-t-il un document ou un schéma clair sur ce sujet ?

Cordialement.

La réponse de Rav Mordehai BITTON
Rav Mordehai BITTON
322 réponses

Chalom, 

Non, ces 246 membres et 365 tendons n'ont pas de lien avec la médecine chinoise.
 
Ils représentent des membres spirituels qui ont une traduction physique et qui sont "musclés" par nos Mitsvot.
 
Chaque fois que nous accomplissons une Mitsva, nous musclons des fonctions spirituelles mentales psychiques qui "créent" ce que les kabbalistes appellent la 'Halouka Dérabbane (voir le premier chapitre de Cha'aré Kédoucha de Rabbi Haïm Vital), c'est-à-dire le corps spirituel qui va être le nôtre dans le monde futur.
 
On le prépare et donc on le ressent (à un certain niveau) déjà en ce monde, mais on ne le vivra pleinement que dans le monde futur.
 
Je dois vous avouer que cela n'a qu'un très, très, très lointain rapport avec la médecine chinoise qui s'intéresse à nos énergies mais qui ignore les "ordres divins qui sont autant de médecines pour le corps".
 
Vous pouvez vous procurer "Bien dans son corps, bien dans son âme" édité par Torah-Box sur les médecines alternatives à partir du Rambam (Maïmonide) ou tous les livres vendus dans les librairies juives en France sur ce thème.
 
Bon courage et bonne lecture.
Mékorot / Sources : Cha'ar Hakedoucha.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Mordehai BITTON