Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:40 : Mise des Téfilines
06:02 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:33 : Coucher du soleil
22:30 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Les enseignements du Zohar sur Zéra' Lévatala, exagérés ?!

Rédigé le Dimanche 3 Janvier 2016
La question de Ouriel P.

Bonjour Rav,

J'ai une question concernant le problème de Zéra' Lévatala.

J'ai appris que le Zohar nous enseigne qu'il est très grave pour un homme (et pour une femme ?) de faire sortir sa semence en vain, que cela est équivalent (ou pire) à tuer un bébé, et que celui qui fait cela provoque le fait qu'il y ait des âmes, correspondant à chaque spermatozoïde de la semence sortie, qui errent sans corps.

Mais j'ai appris également que le Zohar nous a certes enseigné cela (sauf faute de ma part), mais qu'il a "exagéré" en disant cela afin que les gens prennent conscience de la gravité de la faute.

Comment comprendre donc cet enseignement du Zohar ?

Merci beaucoup pour vos éclaircissements !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30508 réponses

Bonjour,

Les enseignements du Zohar et du Talmud, à ce sujet, ne sont pas des exagérations.

Voir Talmud Nidda 13b, Talmud Yébamot 34b, Choul'han 'Aroukh, chapitre 3, Halakha 14 et 16, Choul'han 'Aroukh-Even Haézer, chapitre 23, du début à la fin.

Nos Sages disent que celui qui diffuse de tels propos ne méritera pas le monde futur.

Le Maharal de Prague a écrit un ouvrage, "Béér Hagola", pour réfuter de telles idées.

L'une des rares fois où la Torah emploi le qualificatif "Ra' Bé'éné Hachem"-"mauvais aux yeux d'Hachem" lorsqu'il s'agit d'une personne, c'est à propos de Ère et Onane qui "détruisaient leur semence". Voir Béréchit, chapitre 38, versets 7, 9 et 10.

Rachi, dans son commentaire sur Béréchit, chapitre 38, verset 7, rapporte au nom de nos Sages, les 'Hakhamim, qu'ils sont morts parce qu'ils étaient pervers et corrompus. Ils avaient des rapports incomplets et répandaient la matière séminale à l'extérieur du corps de leur femme  [Talmud Yébamot 34b].

D'après certains enseignements Kabbalistiques, la faute en question est la plus grave faute qui puisse exister. Mais il est évident que la Techouva, étant donné sa puissance, est en mesure de l'effacer. Certains de nos maîtres pensent que certaines des punitions mentionnées à ce sujet sont des exagérations prouvant la gravité de la faute.

Toutes les opinions à ce sujet, sont rapportées dans Encyclopédia Talmudit, volume 3, pages 374-376.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN