Logo Torah-Box

Les femmes & les Mitsvot liées au temps

Rédigé le Samedi 5 Août 2017
La question de Dan S.

Bonjour,

J'ai toujours eu du mal avec les explications de Mitsva liée au temps pour les femmes.

La femme ne fait pas la Brakha de la Soucca, pourtant elle peut s'y asseoir sans problème. Par contre, elle ne peut pas mettre les Téfilines sans Brakha. Pourquoi ?

Ensuite, la femme fait la Brakha des bougies de Chabbath alors que c'est une Mitsva liée au temps.

Comment concilier ces antagonismes ?

A chaque fois que l'on mentionne ces actes, on parle de Mitsva liée au temps.

Finalement, je crois que ce n'est pas du tout ça et qu'il y a d'autres explications, car trop d'exceptions...

La réponse de Rav Its'hak BELLAHSEN
Rav Its'hak BELLAHSEN
96 réponses

Bonjour,

De manière générale, une femme n'a pas l'obligation d'accomplir une Mitsva p o s i t i v e liée au temps, cependant, ça ne lui interdit pas de l'accomplir.

Selon les Ashkénazes, elle devra même faire la Brakha (bénédiction) sur cette Mitsva, tandis que, selon les Séfarades, elle ne devra pas faire de Brakha, puisque cette Mitsva n'est pas une obligation pour elle.

On comprend donc qu'elle puisse s'asseoir dans la Soucca, puisqu'elle a le droit d'accomplir cette Mitsva.

A propos des Téfilines, la femme devrait aussi pouvoir les mettre pour la même raison. Cependant, la femme ne les met pas pour deux autres raisons :

1) Du fait que cette Mitsva est accomplie essentiellement par les hommes, et si une femme porte les Téfilines, cela sera considéré comme si elle porte un habit propre à un homme, comme le dit le Targoum Yéhonatan ben Ouziel Dévarim, 22-5.

2) Car en mettant les Téfilines, elle pourrait en arriver à se découvrir les cheveux (Hagaot Maimoniot Tsitsit 3, 30 du Rav Meir de Rotenbourg).

Pour l'allumage des bougies, il existe plusieurs raisons pour lesquelles la femme en a l'obligation, la plus répandue est celle du Rav David Oppenheim (Nichal David 1-28), qui dit qu'étant donné qu'il est écrit "Zakhor Véchamor" en juxtaposition, on apprend de là que toutes les Mitsvot du Chabbath [p o s i t i v e s  et  n é g a t i v e s] s'appliquent aussi à la femme.

A noter que cette réponse est explicitée dans le Talmud (Brakhot 20, 2) à propos de l'obligation de faire Kiddouch.

Kol Touv.

Guide de la Téchouva

Guide de la Téchouva

Le premier vrai “Guide de la Téchouva”, d’après Rav Chlomo Wolbe. Des réponses concrètes aux questions que l’on se pose lors de cette ascension spirituelle.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Its'hak BELLAHSEN