Logo Torah-Box

Les parents de ma copine me trouvent trop jeune !

Rédigé le Mardi 20 Janvier 2015
La question de Samuel J.

Chalom Rav

Pour résumer mon soucis, je suis en couple avec une femme et très amoureux.

Mais malheureusement, ses parents refusent notre union car je suis trop jeune pour eux (20 ans et elle 22 ans), donc pas de situation, et pas de gage de sérieux dans tout ça.

Je l'aime réellement, et je suis certain que c'est elle, que c'est la bonne.

On a été un peu contraint d'accepter la séparation (temporaire j'espère, le temps qu'ils réalisent), donc on ne se parle plus depuis 2 jours. C'est vraiment dur, elle était mon quotidien (on avait pris l'habitude de faire 'Arvit ensemble en se synchronisant par texto également). Tout me manque...

Rav, ma question est simple : que faire ?

La réponse de Arié HADDAD
Arié HADDAD
741 réponses

Chalom Samuel,

Je réponds à votre question personnelle, mais l'essentiel de ce que je vais exposer est valable pour toutes les personnes qui se disent "en couple" et qui attendent...

Je comprends votre désarroi car vous voulez sans aucun doute construire un foyer Cachère, mais, d'un autre côté, les arguments de la famille de votre copine sont censés et je ne doute pas qu'ils souhaitent votre bien.

L'opinion de la Torah sur ce genre de situation est claire : elle ne doit pas perdurer, au risque d'entrainer des conséquences indésirables. Soit le "couple" ne résiste pas aux pressions exercées par l'extérieur (pour des raisons bonnes ou mauvaises), soit il s'installe dans une attente à durée indéterminée jusqu'au jour où le mariage sera possible. Cette phase est très mauvaise, à deux niveaux : premièrement, l'homme et la femme en arriveront à un rapprochement physique, ce qui implique de nombreuses et graves transgressions. Deuxièmement, il est notoire que les deux protagonistes n'apprennent à se connaitre qu'une fois qu'ils vivent ensemble après s'être engagés.

Il ne suffit pas de cliquer "en couple" sur Facebook pour pouvoir prétendre vivre une vraie relation de couple !

S'il est vrai que se marier sans moyens pour vivre est impensable, il n'est pas pour autant nécessaire d'avoir des revenus très importants (à condition d'accepter un mariage simple et un mode de vie restreint au minimum).

Que faire ? Soit se marier rapidement en prenant sur soi n'importe quelle activité rémunératrice, soit - même si cela est très douloureux - cesser complètement cette relation en lui laissant une chance de reprendre un jour....

Je sais que cette réponse pourra bousculer la situation de nombreux "couples", mais la Torah est catégorique à ce sujet : attendre n'apporte rien de bon et nuit en général plus au couple et à sa réussite qu'elle ne lui garantit un avenir serein.

En vous souhaitant une bonne issue de votre situation compliquée, Kol Touv.

Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère)

Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère)

Un véritable guide de vie qui enseigne les comportements que l'homme doit adopter : dans son hygiène de vie, dans l'amélioration de ses traits de caractère, ainsi que dans ses relations avec autrui.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Arié HADDAD