Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Les raisons de l'exil égyptien

Rédigé le Lundi 29 Janvier 2018
La question de Arié B.

Chalom,

Le Keli Yakar (Paracha Lékh Lékha, sur le verset 8, chapitre 15) explique qu'il y a d'autres raisons profondes qui ont motivé l'exil égyptien (à part la demande d"Avraham d'un signe qu'il héritera la terre d’Israël), et qu'elles ont toutes été énumérées par le Mahari, dans son commentaire sur Rachi.

Justement, vous serait-il possible de les énumérer, ou, si cela est trop difficile, pouvez-vous m'indiquer le nom de son livre en question ?

Merci d'avance et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19162 réponses

Bonjour,

En effet, l’auteur du Keli Yakar, fait référence au מהרי"א pour les raisons expliquant l’exil en Egypte.

Le מהרי"א est Morénou Harav [Don] Its’hak Abrabanel.

Dirigeons-nous, tout d’abord, vers ce que disent nos Sages, les ‘Hakhamim, à ce sujet, dans le Talmud Nédarim 32a :

Première raison

Rabbi Avahou au nom de Rabbi El’azar dit : c’est du fait qu’Avraham Avinou a engagé des personnes qui étudiaient la Torah pour lui venir en aide dans la guerre qu’il a menée pour sauver son neveu - Loth [Béréchit, chapitre 14]. Voir Maharal, Guevourot Hachem, chapitre 9 et édition Schottensteïn du Talmud, Nédarim 32a, note 40.

Seconde raison

Chmouel dit : Avraham a « douté » de la promesse d’Hachem lui ayant certifié que ses enfants allaient hériter de la terre d’Israël.

Rav Moché Feinstein nous éclaire à propos de cette raison. Voir Drach Moché, volume 1, Darouch 11.

Troisième raison

Rabbi Yo’hanan dit : lorsqu’Avraham Avinou revint, vainqueur de la guerre, le roi de Sedom s’adressa à lui et demanda de récupérer les captifs [sauvés].

Avraham Avinou accepte et rejette tout profit personnel de cette victoire, qu’il s’agisse d’hommes ou de biens matériels.

Selon nos Sages, les ‘Hakhamim, la restitution du butin était un geste louable, mais celle des personnes était une erreur, car cela les a privées de toute occasion de s’instruire sur les voies d’Hachem. Pour des détails supplémentaires, voir Le ‘Houmach, édition Edmond J. Safra, pages 68-69.

Quatrième raison

Rabbi Its’hak Abrabanel apporte deux autres raisons au nom du Rambam et de Rabbénou Nissim : Avraham Avinou n’aurait pas dû quitter la terre d’Israël pour se rendre en Egypte lorsqu’une famine éclata [Béréchit, chapitre 12, versets 10-20].

Cinquième raison

Rabbénou Nissim dit que l’exil en Egypte n’est pas la conséquence d’une faute quelconque. C’est uniquement un moyen de préparer spirituellement les enfants du peuple juif à recevoir la Torah.

Sixième raison

Voir Rachi sur Chémot, chapitre 2, verset 14, passage Akhène Noda' Hadavar.

Très important !

Il va sans dire que chacune des raisons invoquées précédemment mérite d’être longuement expliquée et détaillée afin de goûter à la profondeur des paroles de nos Sages et à la grandeur de notre père Avraham Avinou.

Rabbi Its’hak Abrabanel [Parachat Lekh Lékha, chapitre 15, question 15] développe longuement chacune de ces réponses et arrive à des conclusions qu’il est indispensable de connaître.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur