Aujourd'hui à Paris
04:43 : Mise des Téfilines
06:03 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:31 : Coucher du soleil
23:48 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 24 Mai 2019 à 21:18
Sortie du Chabbath à 22:39

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Levé tard, jusqu'à quand puis-je prier ?

Rédigé le Mardi 25 Novembre 2014
La question de Jean-Charles A.

Chalom Rav,

Quand on se lève tard et qu'il reste un peu de temps pour prier, quelle heure devons-nous prendre en compte ?

Jusqu'à quelle heure pouvons-nous prier ? Devons-nous prier jusqu'à l'heure de fin et s'arrêter ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
14834 réponses

Bonjour,

A. Le Chéma'

Le Chéma' doit obligatoirement être lu avant la fin de la troisième heure de la journée. Les horaires précis pour chaque jour figurent dans la plupart des calendriers, ainsi qu'à la fin du Siddour Pata'h Eliyahou.

En ce qui concerne les Brakhot du Chéma' : il est possible de les réciter jusqu'à la fin de la QUATRIEME heure de la journée. Ensuite, cela est interdit. Voir Choul'han 'Aroukh chapitre 58, Halakha 6.

Il faut, cependant, préciser qu'il est obligatoire de lire le troisième paragraphe du Chéma "Vayomer Ado-nay El Moché..." jusqu'à la fin de la journée [à priori, avant l'heure de la Chki'a], car l'obligation de mentionner la sortie d'Egypte est une Mitsva dont l'accomplissement est valable toute la journée. Voir Michna Broura, chapitre 58, passage 27.

B. La prière

1. L'heure limite pour la prière du matin est la fin de la quatrième heure de la journée.

En cas de force majeure, en cas de fatigue, ou autre, il est possible de prier jusqu'à la fin de la sixième heure de la journée. Voir Michna Broura, chapitre 89, passage 6 et Kaf Ha'haïm chapitre 89, passage 9.

Les heures dont il s'agit dans cette Halakha ne sont pas des heures de 60 minutes, elles varient en fonction de la longueur de la journée.

Les horaires précis figurent dans la plupart des calendriers et à la fin de certains livres de prières.

L'heure limite pour la prière du matin concerne uniquement la 'Amida. La suite peut être récitée après l'heure limite.

D'après certains décisionnaires, il est possible de commencer la 'Amida avant l'heure limite, même si on la terminera après. Voir Iché Israël, chapitre 13, note 9.

2. Attention, il ne faut pas oublier que l'heure limite pour l'accomplissement de la Mitsva consistant à réciter le Chéma' est la fin de la troisième heure de la journée.

Les heures dont il s'agit dans cette Halakha, également, ne sont pas des heures de 60 minutes, elles varient en fonction de la longueur de la journée.

Les horaires précis figurent dans la plupart des calendriers et à la fin de certains livres de prières.

Si la troisième heure est passée, la Mitsva est manquée, mais il possible de réciter le Chéma' avec toutes les bénédictions respectives.

Une fois la quatrième heure passée, il n'est plus possible de lire ces bénédictions.

S'il s'agissait d'un cas de force majeure ou d'un évènement imprévisible, inévitable ou contraignant, qui s'est imposé, il est possible de lire le Chéma' avec les bénédictions jusqu'à la fin de la sixième heure.

Dans les communautés Séfarades, on ne récite pas les bénédictions du Chéma' après la quatrième heure, même s'il s'agit d'un cas de force majeure.

3. Lorsqu'une prière n'est pas récitée en son temps et que l'heure limite est dépassée, il n'est plus possible de la réciter.

Cette Halakha est mentionnée dans le Choul'han 'Aroukh, chapitre 108, Halakha 1.

Cependant, s'il s'agissait d'un cas de force majeure ou d'un évènement imprévisible, inévitable ou contraignant, qui se sont imposés, il est possible de se rattraper en récitant DEUX FOIS la prière suivante.

Si l'on a manqué Min'ha, il est possible de se rattraper en récitant deux fois la 'Amida de 'Arvit.

Si l'on a manqué Cha'harit, il est possible de se rattraper en récitant deux fois la 'Amida de Min'ha.

Si l'on a manqué 'Arvit, il est possible de se rattraper en récitant deux fois la 'Amida de Cha'harit. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 108, Halakha 2.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur