Aujourd'hui à Paris
06:28 : Mise des Téfilines
07:32 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:36 : Coucher du soleil
18:22 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Lois pour un site internet marchand ouvert Chabbath

Rédigé le Dimanche 18 Octobre 2020
La question de Ilanith P.

Chalom Rav,

J’aimerais savoir quelles sont les lois concernant un site Internet marchand tenu par un juif, sachant qu’il y a des ventes Chabbath, mais aucune personne physique, et où les ventes seront donc traitées après Chabbath ?

Merci d’avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22671 réponses

Bonjour,

La réponse qui suit concerne les sites commerciaux.

Il faut faire tous les efforts pour que le site soit inaccessible durant Chabbath. Pour éviter des pertes, il est conseillé de faire paraître les heures d’ouverture dans la page d’accueil. Si le site est visité par des non-juifs, uniquement, il est possible d’adopter une attitude permissive.

Explications :

Le fait de laisser un site commercial accessible durant Chabbath est lié à [au moins] NEUF paragraphes des lois du Chabbath : - Tirer profit [après Chabbath] d’une interdiction réalisée durant Chabbath par une autre personne, - Permettre [aider] à autrui de transgresser Chabbath [Lifné ‘Iver / Méssayé'a Bidé ‘Ovré ‘Avéra], - Faire du commerce et recevoir un salaire pour une activité réalisée durant Chabbath, - Laisser croire les autres que nous transgressons un interdit [Marit Ha’ayin] alors que ce n’est pas le cas, - Même si certaines choses sont permises, mais elles ne contribuent absolument pas au respect que nous témoigner à ce grand jour [Zilouta Déchabbath], etc.

Dans les références citées ci-dessous, nos maîtres analysent toutes les facettes de la question et nous disent si le fait de laisser un site commercial accessible est touché par les différentes interdictions précitées. La majorité d’entre eux pensent que si le site est visité par des non-juifs, uniquement, il est possible d’adopter une attitude permissive.

Voir Rats Katsvi - Chabbath, chapitre 24 [pages 396-444], Harimou Mikhchol, chapitre 19, Halakha 52, Pisské Techouvot, nouvelle édition - 5771, chapitre 252, passage 2, Vaya’an Chmouel, volume 8, page 127, Chévet Halévi, volume 10, réponse 57, Or Israël - Monsey, volume 35, page 18, Védaber Davar, chapitre 6, Halakha 12, Chemirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 29, Halakha 29, Or’hot Chabbath, chapitre 22, Halakha 41, fin de la note 55.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN