Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Ma femme dépense trop d'argent !

Rédigé le Lundi 11 Mai 2015
La question de Philipe L.

Bonjour Rav,

Ma femme dépense abusivement et je ne sais comment réagir.

Elle est toute la journée sur des sites de vêtements et s'achète des qu'elle trouve quelque chose.

Nous en avons parlé gentiment, moins gentiment, elle est sincère à chaque fois, mais elle recommence comme si c'était plus fort qu'elle.

Je ne veux pas me disputer encore ç cause de ça, mais je veux que vous m'aidiez à trouver une solution.

Merci Rav.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5876 réponses

Chalom Ouvrakha,

Tout d'abord, je voudrais vous féliciter pour votre analyse de la situation et aussi pour votre bonne volonté de ne pas vouloir vous disputer, bien que la chose doive vous préoccuper et vous stresser...

En effet, comme vous l'avez bien dit, "c'est plus fort qu'elle", il s'agit d'une forme d'addiction.

Essayons d'abord d'expliquer le phénomène.

De façon intrinsèque, l'homme a besoin de renouvellement. A la base, D.ieu a insufflé en l'homme ce besoin pour qu'il progresse sans cesse et qu'il se façonne à l'image de son Créateur. Le problème est que la société appâte sans arrêt l'homme par un substitue de l'être, "l'avoir", et bien entendu, il est plus facile d'avoir (acheter) que d'être (changer, s'améliorer). C'est pourquoi on tombe dans le panneau !

Idéalement, il faudrait assouvir ce besoin en s'améliorant sans cesse dans la Torah, les Mitsvot, l'amélioration de nos Middot (traits de caractère), mais parvenir à ne se remplir que de cette façon exige un véritable niveau.

Je vous suggère donc en attendant de trouver pour votre femme un nouveau centre d'intérêt, un domaine qui l'aiderait à exprimer, par exemple, sa créativité, ou d'autres dons que D.ieu lui a donné. Il n'y a qu'en créant un substitue dans l'être de votre femme que vous parviendrez à vraiment régler le problème.

J'espère avoir été assez clair.

Béhatsla'ha !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB