Aujourd'hui à Paris
06:33 : Mise des Téfilines
07:35 : Lever du soleil
13:44 : Heure de milieu du jour
19:51 : Coucher du soleil
20:36 : Tombée de la nuit

Paracha Nitsavim
Vendredi 27 Septembre 2019 à 19:20
Sortie du Chabbath à 20:24

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Ma fille serait-elle victime d'Ayin Hara' ?

Rédigé le Lundi 23 Février 2015
La question de Simha L.

Bonjour,

Ma fille est objectivement une excellente candidate au mariage.

Elle a de bonnes Middot, est intelligente, a étudié dans un séminaire réputé, prépare avec sérieux une licence d'Ivrit par correspondance, enseigne le Kodech et est très appréciée par ses élèves et la directrice du collège, et, ce qui ne gâte rien, a un physique agréable.

Or, nous avons reçu plusieurs réponses négatives ou sommes parfois restés sans réponse de parents de Ba'hourim auxquels nous pensions pour elle.

Je me demande si elle n'est pas victime d'Ayin Hara'. Est-ce plausible ?

La réponse de Rav Ichaï ASSAYAG
Rav Ichaï ASSAYAG
240 réponses

Bonjour,

Il est impossible de définir si vous êtes victime d'Ayin Hara', à moins de recevoir un sms d'Hachem le confirmant... En revanche, c'est une possibilité à envisager.

La vraie question est donc : que faire contre cette éventualité ?

J'ai lu dernièrement qu'une personne s'était adressé au Rav Elyashiv avec le même genre de question, et le Rav lui a conseillé d'étudier le Messilat Yécharim tous les jours. Ses proches lui ont demandé si cette étude était une Ségoula contre le 'Ayin Hara', et il leur a répondu qu'en étudiant le Messilat Yécharim, on prenait conscience de soi.

"Et alors ?", lui ont-ils demandé, et le Rav leur expliqua que le fait de lier ses problèmes personnels au 'Ayin Hara' revient à se faciliter la vie. N'a-t-on rien à améliorer ? Peut-être qu'Hachem attend de nous d'améliorer telle ou telle Midda ? Peut-être un plus grand investissement dans la Téfila ?

En conclusion, la seule solution à nos problèmes se trouve entre les mains d'Hachem, et le plus simple est de se tourner vers Lui : une prière sincère d'une maman cherchant à bien marier sa fille ne fera qu'une bouchée de n'importe quel 'Ayin Hara' !

Béhatsla'ha, et tenez-nous au courant quand vos prières seront exaucées !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Ichaï ASSAYAG
Projet dédié par un généreux donateur