Logo Torah-Box

"Ma Nichtana" : pourquoi ne pas poser la question sur les 4 coupes de vin ?

Rédigé le Dimanche 21 Mars 2021
La question de Arnold S.

Bonjour Kvod Harav,

Les questions du "Ma Nichtana" de Pessa'h portent sur les changements au cours du repas par rapport à l'habitude.

Pourquoi ne pas poser une question sur le pourquoi des 4 verres de vin ? On peut raisonnablement penser que c'est inhabituel, et, en plus, ça s'accompagne de plusieurs significations.

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38623 réponses

Bonjour,

Au début du Séder, on ne sait pas, encore, que l'on va boire quatre coupes de vin durant la soirée - rien ne laisse prévoir que quatre coupes vont être bues. Donc, il n'est pas possible de se poser la question.

Cependant, il est possible de poser la question concernant les deux fois où l'on va tremper un légume [même si le trempage n'a pas été fait] car les coupes contenant la 'Harosset et l'eau salée sont déjà posées sur la table - ce qui laisse supposer que l'on va y tremper un aliment.

Seconde réponse

Tous les soirs de l'année, il est habituel de boire plusieurs verres, donc, il ne s'agit pas d'un changement notable.

Haggada Chléma, pages 116-117 de l'introduction [Mavo].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Haggada Chléma.
Bande dessinée - L'histoire de Yaakov Kouriel

Bande dessinée - L'histoire de Yaakov Kouriel

En bande-dessinée, “l’histoire de Yaakov Kouriel” qui devint pirate pour combattre l'inquisition Espagnole.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN