Logo Torah-Box

Ma virginité m'empêche de faire des rencontres en vue d'un mariage

Rédigé le Lundi 16 Janvier 2023
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis juive pratiquante et j’aimerais rester vierge jusqu’au mariage.

Lorsque je rencontre des garçons juifs et pratiquants, je les mets immédiatement au courant de ma conviction religieuse.

La plupart sont surpris ou admiratifs mais ne veulent pas poursuivre avec moi.

Peut-être ne sont-ils pas prêts, car je sais que physiquement et intérieurement, je leur plaît.

Mais l’intimité est beaucoup plus importante que ce que je vaux visiblement. Je voudrais être comprise et respectée à ma juste valeur car j’aurais fait de même pour eux.

Je ne sais plus quoi faire : d’un côté, je suis isolée (et au-delà de ma position géographique car je ne vis pas proche d’une communauté, il faut que je me déplace ailleurs pour le Cachère, la synagogue ect.), et d’un autre côté, ma virginité m’isole également car personne n’accepte cette condition.

Alors, vous me direz de me marier avec un homme plus religieux ? Malheureusement, je n’ai pas le niveau religion : je suis pratiquante mais pas à leur stade...

Merci infiniment pour votre réponse.

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
406 réponses

Bonjour,

Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour votre position ferme sur ce sujet si mal compris dans notre génération, à savoir la conduite à adopter avant le mariage ; vous faites ainsi preuve d’une grandeur d’âme, et mériterez sûrement un très bon parti par ce mérite, Amen.

On ne peut que vous encourager dans cette démarche noble. En effet, les lois régissant les relations interdites constituent le fondement de la sainteté du peuple juif. Plusieurs versets de la Torah affirment que lorsque de telles fautes sont réalisées, la Chekhina s’éloigne du peuple juif, repoussant ainsi un afflux de bénédictions et entrainant beaucoup de malheurs. De même, l’une des raisons essentielles au déluge fut la pratique générale des relations interdites.

Le 'Hazon Ich affirmait que tous les couples qui fautent de n’importe quelle manière avant le mariage, sont témoins de nouveaux problèmes après le mariage (voir 'Hout Chani 'Hovat Halev page 210, remarque 5), et c’est dans le même ordre d’idées que le Rav Chakh (Véérsatikh Lé'olam) certifiait que, plus un couple se préserve avant le mariage, plus il jouira d'un Chalom Bayit durable et éternel !

Je pèse donc mes mots en affirmant que vous méritez un garçon plus saint acceptant de se préserver avant le mariage, et il serait fort dommage et absurde de fermer les yeux sur ce point.

Je vous suggèrerai cependant d’élargir votre champ de rencontre, et, ce, par le moyen de Chadkhanim qui proposent un plus large choix de garçons correspondant à votre niveau de religion. Vous n’indiquez pas votre position géographique, et peut-être que si vous nous la transmettiez, nous pourrions vous diriger vers les personnes adéquates.

Je vous invite donc à nous contacter par le biais du service téléphonique - Question au Rav - de Torah-Box, tous les jours, de 09h30 [heure française] à 00h30. Depuis la France, au 01.80.20.50.00. Depuis Israël, au 02.374.15.15. Tapez sur la touche 2 pour le service Question au Rav.

Cordialement.

Education des Enfants : Mitsva en Or

Education des Enfants : Mitsva en Or

Livre de questions brûlantes sur l'éducation des enfants. Parce que l'éducation est un art qui ne s'improvise pas et qui demande un apprentissage, ce livre aidera les parents à semer en leurs enfants la graine qui fera d'eux les adultes de demain.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH